29 août 2013
À la défense de Simon Lacombe
Par: Le Courrier
publicité

M. Benoit Lapierre,

J’aimerais faire une mise au point sur votre article du jeudi 15 août dans Le Courrier de Saint-Hyacinthe. Je suis une résidente de Sainte-Marie-Madeleine et j’assiste aux réunions du conseil chaque lundi de chaque mois, donc je suis au courant et renseignée sur beaucoup de choses, que M. Beauchemin a oublié de dire dans votre article.Dans notre bulletin mensuel d’information, les citoyens ont été avisés pour la demande de s’affilier avec les pompiers de Saint-Hyacinthe et non de (fusionner) pour les raisons de faire des économies. Car notre camion-citerne ne contient pas la quantité d’eau requise par les règlements, donc ça signifie l’achat d’un autre camion-citerne, sans parler des équipements que nous ne possédons pas. $$$$$$Pour ce qui est de vouloir fusionner avec Sainte-Madeleine, notre compte de taxes va automatiquement augmenter encore. (…)En plus, je n’ai jamais vu le maire Lacombe partir avant la levée de l’assemblée. Il est souvent le dernier à partir de la salle. Que la porte soit barrée pendant leur caucus, c’est normal qu’ils discutent entre eux sur certains points avant l’assemblée pour pouvoir nous partager leurs décisions.Donc je trouve dommage que les citoyens qui ne se présentent pas aux assemblées et qui auront pris connaissance de votre article soient influencés par ce que M. Beauchemin a dit. M. Lacombe a quand même fait de belles choses pour notre ville. Et les conseillers (ères) sont là pour nous et non contre nous…Sincèrement vôtre,

Diane Valade, Sainte-Marie-Madeleine

image