3 septembre 2015
le pissenlit
À la ministre Charbonneau
Par: Le Courrier

publicité

On a fait grand bruit, et pour cause, des 15 fautes contenues dans un message Facebook d’environ 115 mots de la ministre de la Famille, Francine Charbonneau, à l’intention de sa collègue Marguerite Blais. Pire que ces fautes, ce sont les ­justifications et la défense de Mme Charbonneau qui parle de l’importance de s’attarder au fond du message plutôt qu’à sa forme. Même le premier ­ministre a trouvé moyen d’excuser sa ministre, faut le faire! Une coquille ici et là passe encore, mais il y a des limites à la tolérance quand on massacre ainsi le français.

image