25 février 2021
Le pissenlit
À l’envers de la médaille
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

Si Patrick Lacasse mérite une rose pour son dévouement sur la rivière, plusieurs ont sans doute été surpris d’apprendre que cette initiative n’émanait pas de la Ville de Saint-Hyacinthe. Avec son personnel et ses équipements, elle serait en mesure d’assurer elle-même l’entretien d’un corridor voué à la piétonnisation (!) de la Yamaska, dans le but d’accroître les options de sorties extérieures. Malheureusement, en temps de pandémie, la Ville donne parfois l’impression de faire le minimum. Pensons à la fermeture du centre nautique pendant tout l’été 2020, alors qu’il était possible de louer des embarcations dans les villes environnantes.

image