20 août 2020
La rose
À René Proulx
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

Le président-directeur général d’Exceldor a pris la plume pour faire le point avec les lecteurs du COURRIER à propos des démarches en cours devant la Commission de protection du territoire agricole du Québec. Pas de grandes révélations, sinon l’engagement à ne pas déménager l’usine de Saint-Damase à Drummondville, si l’option maskoutaine s’envole. Cela laisse pas mal d’autres possibilités par contre. On attend avec impatience la lettre du maire de Saint-Hyacinthe et de la préfet de la MRC des Maskoutains dans laquelle ils plaideront qu’il est possible d’être membre de l’UPA et de protéger le territoire agricole tout en favorisant l’essor économique de la région.

image