17 mai 2012
À Saint-Denis, on replante le mai
Par: Le Courrier

Connaissez-vous la tradition spectaculaire du mai? Elle nous vient du fond des âges : planter le mai, c’était autrefois célébrer le printemps et la liberté!

Connaissez-vous la tradition spectaculaire du mai? Elle nous vient du fond des âges : planter le mai, c’était autrefois célébrer le printemps et la liberté!

C’est ainsi que dans les années 1830, nos ancêtres Patriotes ont planté au moins quatre fois des « arbres de la liberté » en l’honneur des chefs Patriotes : les capitaines de milice, les juges de paix amis de Papineau et surtout Papineau lui-même : chaque fois, on fêtait ces gens parce qu’ils avaient choisi de défendre le peuple et sa liberté. En 1987, pour le 150 e des Patriotes, la Société d’Histoire a invité 23 municipalités de la région à ériger un mai ou à planter un chêne à la mémoire de leurs Patriotes. Belle surprise, 12 l’ont fait, d’une façon ou de l’autre. Saint-Charles avait déjà sa Colonne de la Liberté depuis 1982, pas besoin d’en planter une autre; Saint-Antoine a bâti un beau mai en bois avec le nom de ses Patriotes; Saint-Denis a dédié le sien à Wolfred Nelson; Saint-Marc en a érigé un en granite, s’il vous plait; Saint-Césaire a choisi d’en construire un en béton, au parc Neveu; Saint-Hyacinthe a récupéré un lampadaire en aluminium et l’a transformé en Mai des Patriotes; Beloeil a planté un vrai chêne, mais cet arbre n’a pas survécu et il a été remplacé par une pierre et une plaque; Saint-Hilaire a cru bon descendre de sa montagne une solide pierre de 13 tonnes où l’on a fixé un bel hommage aux Patriotes, juste devant le Manoir Rouville-Campbell; Saint-Roch aussi s’est donné un monument avec un mât. D’autres endroits, comme Saint-Ours et Saint-Armand, ont honoré leurs Patriotes par un monument plus conventionnel. À Sorel, on a choisi d’ériger une réplique de l’obélisque que Wolfred Nelson avait planté à Saint-Denis en mémoire de son ami Louis Marcoux, tué lors d’une élection. En cette année du 175 e , comme ce serait magnifique si chacun de ces endroits faisait la fête autour de son mai! À Saint-Denis, les citoyens de la région sont invités à ré-inaugurer leur mai, le samedi 19 mai au parc, à partir de 17 h 30. Chants, farandole, santé aux 12 artisans de la Victoire pendant qu’on noircit le Mai (pain de Savoie et rasade pour les 50 premierrs arrivés). Concert du chanteur André Thériault : chansons de Félix Leclerc et des fonds de terroir.

Onil Perrier Saint-Denis-30-

image