2 avril 2020
Malgré la crise sanitaire
À Saint-Hyacinthe, « Ça va bien aller »
Par: Olivier Dénommée

Les Maskoutains sont nombreux à avoir pris part au mouvement Ça va bien aller. Il suffit de quelques pas dans les différents quartiers de la ville pour constater le talent et la créativité de nos petits artistes. Photos Olivier Dénommée | Le Courrier ©

Né en Italie il y a quelques semaines, le mouvement « Andrà tutto bene » a fait du chemin et a vite trouvé des adeptes au Québec : les arcs-en-ciel se multiplient affublés du message d’espoir « Ça va bien aller » un peu partout dans les fenêtres des résidences et dans la rue, à la fois pour occuper les enfants qui sont en congé forcé pendant la pandémie, pour mettre de la couleur dans la vie des passants et pour rappeler que si on se serre les coudes, on va passer à travers cette crise sans précédent.

Publicité
Activer le son

La population maskoutaine a bien répondu au mouvement et on compte maintenant par dizaines le nombre de résidences qui ont mis des dessins d’arcs-en-ciel et des messages positifs dans leurs fenêtres, dans leur cour ou encore sur le trottoir. Dans une petite tournée en ville samedi, le journaliste a pu constater que plusieurs familles ont fait preuve d’imagination et que certains quartiers, dont Douville et Saint-Joseph, ont particulièrement bien répondu à l’appel. Même LE COURRIER a joué le jeu et a récemment ajouté un arc-en-ciel et la phrase « Ça va bien aller » en solidarité sur son site officiel.

Appel à la population

La semaine dernière, la Fondation Aline-Letendre a lancé l’invitation à la population de lui faire parvenir des dessins d’arcs-en-ciel qui seront ensuite remis aux résidents du Centre d’hébergement de l’Hôtel-Dieu-de-Saint-Hyacinthe. L’initiative se veut une belle façon de briser l’isolement des résidents du centre d’hébergement, qui ne peuvent plus recevoir de visites de leurs proches depuis le début de la pandémie, tout en donnant un prétexte aux enfants de laisser aller leur créativité.

On invite la population à numériser ou à prendre en photo le dessin d’arc-en-ciel et de le faire parvenir à dessin@fondationalineletendre.com. Les dessins seront ensuite installés dans les chambres ou les fenêtres de l’Hôtel-Dieu. L’objectif serait de recevoir plus de 450 dessins, soit au moins un par résident.

Concours

Le Courrier de Saint-Hyacinthe se met aussi de la partie et a lancé mardi un concours sur sa page Facebook invitant les familles de la région à lui envoyer une photo de leurs créations en lien avec le mouvement Ça va bien aller. On les invite à publier en commentaire une photo de l’arc-en-ciel avec le prénom, l’âge et la municipalité du ou des artistes impliqués. Les photos peuvent aussi être transmises par courriel à ldouville@courrierclairon.qc.ca.

Le gagnant, qui remportera un souper pour 4 (2 adultes et 2 enfants) livré à domicile, sera dévoilé le 7 avril et plusieurs dessins se retrouveront dans l’édition du COURRIER du 9 avril ainsi que sur notre site web, lecourrier.qc.ca.

image