29 avril 2021
Le pissenlit
À un argument
Par: Le Courrier

Retour sur un argument soulevé lors de l’audience de la CPTAQ en vue du changement de zonage demandé par la MRC pour Exceldor.

Publicité
Activer le son

La Ville de Saint-Hyacinthe a obtenu une lettre de Semex disant que son terrain de Sainte-Marie-Madeleine n’est pas à vendre, ce qui écarte cette option pour la relocalisation de l’abattoir de Saint-Damase. Tout n’est-il pas à vendre quand on y met le prix? Depuis des mois, la Ville et des promoteurs privés n’ont pas eu trop de mal à acheter des propriétés du centre-ville qui n’étaient pourtant pas à vendre avant qu’ils approchent les propriétaires.

image