23 juillet 2015
GMF Champs et Jardins
À un clic d’une inscription au sans rendez-vous
Par: Jennifer Blanchette | Initiative de journalisme local | Le Courrier
L’inscription pour une consultation médicale sans rendez-vous se fait maintenant sur Internet pour la clientèle du GMF Champs et Jardins, expliquent les docteures Audrey Bertrand-Bovet, chargée de la mise en oeuvre du projet, et Marie-Hélène Perron, responsable du GMF. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

L’inscription pour une consultation médicale sans rendez-vous se fait maintenant sur Internet pour la clientèle du GMF Champs et Jardins, expliquent les docteures Audrey Bertrand-Bovet, chargée de la mise en oeuvre du projet, et Marie-Hélène Perron, responsable du GMF. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Finis l’interminable file d’attente aux aurores devant la clinique médicale ou

Publicité
Activer le son

Pour décrocher une place au sans rendez-vous, il suffit de visiter le site www.gmfchampsetjardins.com et de cliquer sur l’onglet « sans rendez-vous ». On remplit ensuite un formulaire d’évaluation de notre état de santé et une infirmière nous téléphone pour fixer le rendez-vous dans l’une des cliniques du GMF.

Environ 140 places par jour et en soirée sont disponibles via ce système informatique et l’inscription s’effectue en trois vagues : 7 h, 11 h et 15 h.

La docteure responsable du GMF Champs et Jardins, Marie-Hélène Perron, insiste : nul besoin de se précipiter pour une inscription dès 7 h. « Le système risque de s’engorger et ce n’est pas nécessaire, car les plages horaires sont réparties sur toute la journée. »

Cette gestion de la demande en temps réel est assurée par deux infirmières du GMF.

Si les consultations sans rendez-vous sont ouvertes à tous, Dre Perron précise que les patients inscrits au GMF Champs et Jardins sont priorisés.

Les patients n’ayant pas accès à Internet peuvent s’inscrire au sans rendez-vous en téléphonant au 450 502-1252.

En ligne depuis le 8 juin, le système informatique a déjà fait ses preuves. « Nous avons augmenté l’offre globale, car si un médecin n’est pas en mode « sans rendez-vous » et qu’un de ses patients s’inscrit en ligne pour des raisons qui nécessitent une consultation par son médecin de famille, il pourra le recevoir », explique la docteure Audrey Bertrand-Bovet, responsable du projet de numérisation.

Elle souligne également que la prise de rendez-vous est maintenant plus « humaine. Pas besoin de téléphoner à 22 h la veille avec quatre téléphones pour espérer décrocher une place », dit-elle en riant.

C’est à l’automne 2013 que l’équipe médicale du GMF a pris conscience que son système téléphonique de sans rendez-vous, géré par l’entreprise Bonjour-Santé, ne fonctionnait pas.

« Ce système ne répondait pas au besoin, car nous avions des patients qui provenaient de partout, même de la Rive-Nord. Nous souhaitions avoir un modèle qui nous permettrait de voir en priorité notre clientèle, de trier les demandes au cours de la journée et d’intégrer les infirmières cliniciennes dans le processus », explique Dre Bertrand-Bovet.

L’implantation du site Web, assurée par l’entreprise bromontoise 3ALogic,a coûté 27 000 $ et engage des frais annuels de 5 500 $. Les sommes ont été financées grâce aux ressources financières supplémentaires octroyées au GMF par le gouvernement en raison de sa performance.

image