20 septembre 2018
Le pissenlit
À une absence
Par: Le Courrier
À une négligence

À une négligence

Le pissenlit

Publicité
Activer le son

Sans grande surprise, on a appris la semaine dernière que les travaux visant à refaire une beauté au Marché public sont plus complexes et plus coûteux que prévu. On salue toutefois la décision de la Ville de Saint-Hyacinthe de dépenser tout ce qui sera nécessaire pour compléter le tout, sans tourner les coins ronds ou lésiner sur la qualité. Cet édifice mérite chaque sou qui sera dépensé. On peut toutefois s’interroger sur le fait que la Ville n’ait pas cherché à obtenir de subventions pour éponger la facture. Le plus vieux marché public au Québec aurait sans doute pu ou dû prétendre à des fonds en matière d’agriculture, de culture ou de patrimoine.

image