25 juin 2020
Le pissenlit
À une canicule
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

Se plaindre du beau temps non, mais de la chaleur excessive oui. Et on sympathise avec les agriculteurs. En raison de la canicule prolongée et d’une consommation d’eau potable trois fois plus importante qu’à l’habitude, la Ville de Saint-Hyacinthe a dû émettre un avis d’interdiction temporaire d’arrosage. Cela faisait suite à l’alerte de danger d’incendie extrême pour la MRC des Maskoutains donnée par la SOPFEU en interdisant les feux à ciel ouvert. Tout cela au moment où seulement quatre de nos piscines municipales extérieures ne commenceront leurs activités que le 26 juin. Faudrait peut-être appeler l’armée pour en ouvrir davantage.

image