5 avril 2018
À une conclusion
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

Certains diront qu’il ne fallait pas s’attendre à autre chose, mais il est maintenant acquis que la tragédie de Lac-Mégantic restera impunie. Faute de preuves suffisantes, le Directeur des poursuites criminelles et pénales a annoncé cette semaine l’arrêt des procédures dans le procès criminel contre la Montreal, Maine & Atlantic. Pas moins de 47 personnes ont perdu la vie le 6 juillet 2013, mais c’est la faute à personne.

image