5 mars 2020
Le pissenlit
À une initiative
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

Si un jour quelqu’un quelque part à Acton Vale ou à Saint-Hyacinthe décidait que l’ensemble de mon œuvre mérite de passer à la postérité, j’ose espérer qu’il n’aura pas l’idée de donner mon nom à un stationnement municipal. Ou qu’il y aura une personne pour s’opposer à cette idée. Bref, je pense que Jean-Louis Morin méritait mieux que de voir son nom être accolé à un stationnement au centre-ville de Saint-Hyacinthe.

image