4 mars 2021
La rose
À une lecture
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

Même si la lecture du carnet de santé du Stade L.-P.-Gaucher par les architectes Beaupré Michaud et Associés ne s’annonçait pas très excitante, l’exercice a été passionnant et instructif. On y relate tout particulièrement le contexte de sa construction dans les années de la Grande Dépression. On y rappelle que le maire de Saint-Hyacinthe, ce diable de T.-D. Bouchard, avait imposé aux chômeurs maskoutains l’obligation d’effectuer des travaux publics au service de la Municipalité, en échange d’une aide financière. Ces « travaux forcés » ont entre autres permis la construction du stade, d’un garage municipal et le déneigement des rues. Imaginez cela en 2021…

image