4 août 2016
le pissenlit
À une répétition
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

C’est devenu un automatisme, presque une attraction touristique. Après chaque bonne pluie ou gros coup d’eau, un détour par le quartier Douville à Saint-Hyacinthe s’impose pour observer le lac artificiel qui se forme à tout coup près de l’intersection des rues Joncaire et Chambly. Ce fut encore le cas le 23 juillet, au grand dam des résidents du secteur qui ne peuvent que constater les dégâts. Encore et toujours. On sympathise avec eux. Dans le cas présent, les employés des Travaux publics ont dû déboucher à la hâte deux puisards obstrués. On leur dit à bientôt, car on sait tous malheureusement qu’il y aura une prochaine fois

image