25 janvier 2018
La rose
À Yvan Sauriol
Par: Le Courrier

Signe que le temps passe, j’ai perdu mon dentiste. C’est par un tout petit avis de rien du tout, dans mon propre journal, que j’ai appris que le dentiste Yvan Sauriol était parti à la retraite, comme ça, en douceur, calmement, sans faire de bruit, à l’image du professionnel posé et rassurant qu’il était. Je lui souhaite donc une retraite bonne et heureuse. Je parie que peu de ses fidèles clients garderont une dent contre lui! 

image