18 décembre 2014
Abrasifs dans les rues : je ne comprends pas
Par: Le Courrier
publicité

Non, je ne comprends pas la décision de la Ville de Saint-Hyacinthe de ne plus répandre d’abrasif dans les rues. L’environnement a le dos large. Nos dirigeants se servent toujours de cette raison pour nous couper des services que nous payons à gros prix avec nos taxes qui ne cessent d’augmenter.

Je demeure dans le 5e rang de Sainte-Rosalie depuis 12 ans et notre rang a souvent été une patinoire durant l`hiver. Imaginez ce que ce sera sans sel.

Lorsque je suis arrivé en 2002, je payais moins de 1 000 $ de taxes municipales et l’an dernier ça m’a coûté 2 011,36 $ et je n`ai pas plus de services qu’auparavant.

Nous avons été fusionnés pour uniformiser les taxes selon la valeur de notre propriété, mais sans nous donner les mêmes services. Ça va en prendre des économies pour payer les 9 millions et plus engloutis dans votre Centre Humania.

Que ce soit au provincial ou au municipal, nos élus ne semblent pas vivre sur la même planète que nous. Alors que nous devons nous serrer la ceinture, nos élus ont des idées de grandeur. La preuve, dans le sondage de ce journal, 77 % des répondants ne trouvent pas justifiable cette dépense.

Alors que tant de retraités voient leurs revenus augmenter supposément selon l’indexation, ce qui n’est pas toujours vrai, nos dirigeants ne se gênent pas pour nous plumer. Il y a des limites à la capacité de payer des contribuables.

Si nous administrions nos budgets personnels comme nos élus le font nous serions tous en faillite.

Dans vos panneaux pour promouvoir la ville, il y en a un qui dit ÉNORME. Est-ce un qualificatif pour désigner l’incompétence de nos élus? À l’ère des compteurs intelligents, ce serait plaisant d`avoir des dirigeants INTELLIGENTS.

image