8 mars 2012
Semaine de la santé et de la sécurité en agriculture
Accueillir, former et superviser la main-d’oeuvre
Par: Le Courrier

La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST), l’Union des producteurs agricoles (UPA) et le Réseau de santé publique en santé au travail (RSPSAT) proposent une démarche simple pour aider les producteurs agricoles à accueillir, à former et à superviser leurs employés en matière de santé et de sécurité du travail (SST). Les producteurs agricoles sont donc invités à participer à la Semaine de la santé et de la sécurité en agriculture qui se tient du 7 au 14 mars.

Chaque année, la CSST enregistre près de 1 000 accidents du travail dans le secteur agricole, dont près d’une centaine dans la région de la Yamaska. C’est beaucoup trop! Ces accidents peuvent avoir des conséquences graves telles que des pertes de revenus, de jouissance de la vie et d’expertise. Il ne faut pas oublier que ce sont des familles qui sont éprouvées, des vies qui sont bouleversées. Très souvent, le manque de formation ou de supervision en SST est en cause et conduit à des situations dangereuses, par exemple : débloquer une machine sans l’avoir d’abord arrêtée, s’improviser électricien, travailler sans méthode sécuritaire, etc.

Le premier contact avec l’employé est déterminant. C’est l’occasion de lui expliquer les tâches qu’il aura à accomplir et de le former sur les méthodes de travail sécuritaires à appliquer tout en tenant compte de son environnement. Voilà pourquoi il est important d’accueillir, de former et de superviser sa main-d’oeuvre et de lui démontrer l’importance que l’entreprise accorde à la santé et à la sécurité du travail. Tout employeur doit faire en sorte que le travailleur ait l’habileté et les connaissances requises pour accomplir de façon sécuritaire son travail. L’accueil, la formation et la supervision sont les moyens pour y parvenir.

Des activités partout au Québec

J’ai le pouvoir d’agir : Accueillir – Former – Superviser constitue le thème central de la Semaine de la santé et de la sécurité en agriculture. Parmi les outils offerts, mentionnons un aide-mémoire pour l’accueil d’un nouveau travailleur, un guide des étapes à suivre pour assurer un travail sécuritaire et un rapport de formation. Ces outils seront remis à tous les producteurs agricoles qui participeront aux activités de formation des fédérations régionales de l’UPA. Ils sont également disponibles gratuitement au www.csst.qc.ca .

Durant la Semaine et tout au long de l’année, les fédérations régionales de l’UPA organiseront des activités de formation qui comprennent des conférences et une présentation vidéo. Dans la région de la Yamaska, trois activités auront lieu, notamment à l’ITA, à l’École professionnelle de Saint-Hyacinthe et avec des producteurs agricoles des environs. On y présentera notamment des cas vécus d’accidents en lien avec un manque de formation et de supervision. Les producteurs et les travailleurs agricoles peuvent obtenir plus d’information en communiquant avec leur bureau régional de l’UPA. -30-

image