29 mars 2018
Discours du maire devant la Chambre de commerce
Adieu Sélection?
Par: Martin Bourassa
Publicité
Activer le son

Nous n’avions pas beaucoup d’attentes en nous présentant au centre de congrès mardi midi pour entendre le maire Claude Corbeil s’adresser aux membres de la Chambre de commerce, sorte de rituel annuel.

Peu d’attentes, sinon l’envie d’entendre parler de Réseau Sélection et de son projet d’implantation de résidences de luxe pour aînés au centre-ville. Le moment semblait bien choisi pour faire le point sur ce controversé dossier qui a animé la campagne électorale de 2017. 

Et nos attentes ont été comblées puisque le maire a mis fin au suspense : il n’y aura pas de Sélection Saint-Hyacinthe sur le terrain de stationnement Intact.

Les élus ont fini par réaliser que jamais ce projet ne pourrait tendre à une acceptabilité sociale essentielle afin de permettre son éclosion. Il ne faisait pas plus l’unanimité au sein du nouveau conseil que parmi les résidents du centre-ville. 

Reste seulement à convaincre le promoteur de trouver un autre site que le stationnement Intact. Car Réseau Sélection n’aurait pas tiré un trait définitif sur Saint-Hyacinthe. Il vise toujours le centre-ville, mais ses options sont pour l’instant peu nombreuses, s’il faut en croire Claude Corbeil. « On a un défi », dit-il.

On retiendra également que la Ville de Saint-Hyacinthe a déboursé quelques millions de dollars depuis 18 mois pour acquérir des immeubles, mettre des locataires à la rue, démolir ces propriétés et aménager des espaces de stationnement. 

Tout n’est pas perdu puisque le maire se félicite d’avoir réglé au passage la pénurie d’espaces de stationnement pour les travailleurs du centre-ville. 

Il n’a pas tort, mais la précipitation avec laquelle la Ville a procédé laisse supposer qu’elle a peut-être payé le gros prix.

Ce serait quand même surprenant que la Ville de Saint-Hyacinthe laisse le dossier dans son état actuel. Le maire a prévenu qu’il faudra poursuivre les démarches afin de modifier le plan d’urbanisme de façon à favoriser la densification du centre-ville. 

Quand je lui ai demandé s’il était prêt à promettre qu’il n’y aurait jamais de développement immobilier sur le terrain de stationnement Intact, il m’a répondu qu’il n’aimait pas utiliser le mot « jamais » et qu’il s’engageait plutôt à travailler étroitement avec les gens du centre-ville.

Pour le reste, le discours du maire devant la Chambre de commerce était parsemé de nobles intentions. 

Retenons qu’on va beaucoup réfléchir et consulter ces prochains mois à Saint-Hyacinthe. On se penchera sur l’avenir du centre-ville, sur la gratuité du transport en commun, sur une redéfinition du Quartier des études supérieures et sur la possibilité de créer une Chaire de recherches en biométhanisation. 

Tiens, à force de chercher, on trouvera peut-être une façon d’intégrer nos feuilles mortes au processus de biométhanisation au lieu de payer pour s’en débarrasser… 

image