26 janvier 2012
De nouvelles presses à injection à Acton Vale
Airboss débute l’année 2012 du bon pied
Par: Le Courrier
Les nouvelles presses à injection en provenance de Kitchener permetteront à l'usine d'Acton Vale de produire elle-même les semelles pour bottes de pompier.

Les nouvelles presses à injection en provenance de Kitchener permetteront à l'usine d'Acton Vale de produire elle-même les semelles pour bottes de pompier.

L’usine d’Airboss produits d’ingénierie à Acton Vale vient de mettre la main sur six presses à injection en provenance de Kitchener en Ontario. Ces presses ajoutent trois produits à l’éventail de l’usine valoise et créeront 10 emplois d’ici les prochaines semaines.

Publicité
Activer le son

La fermeture de la division Airboss Moulded Products à Kitchener est la raison de la venue de nouvelles presses à Acton Vale. « Avec la situation économique actuelle, nous avons décidé de consolider certaines de nos activités au Québec et au Vermont », a annoncé le président d’Airboss-Défense, Earl Laurie.

L’usine d’Acton Vale s’est séparé les presses ontariennes avec le Vermont.Ces six presses permettront à l’usine d’Acton Vale de produire trois produits : des semelles moulées pour les bottes de pompier, des masques à gaz et des couvre-bottes injectés de type MALO. Ces trois produits étaient déjà assemblés à Acton Vale, mais la venue des presses à injection permettra de les produire sur place. Pour l’instant, deux presses de 200 tonnes sont arrivées à Acton Vale, deux autres du même poids et deux de 400 tonnes arriveront dans les prochains jours. « C’est une bonne nouvelle pour les gens d’Acton Vale. Les dix nouveaux postes seront occupés par des gens mis à pied par la compagnie en octobre », a expliqué le vice-président et directeur des opérations, Yvan Ambeault. À l’annonce de la création de ces emplois s’ajoute la reconduite de la convention collective des employés de l’usine.« En reconduisant la convention collective pour les trois prochaines années, cela nous permet de garder notre monde à Acton Vale. Avec les nouveaux emplois, nous allons retrouver des employés mis à pied en octobre, a commenté la présidente du syndicat, Suzanne Deslandes. Chaque partie a mis de l’eau dans son vin et notre entente a facilité la venue des presses à Acton Vale. » Les syndiqués ont voté la reconduite de la convention collective à 96 %.

Du positif à l’horizon

« Malgré tout, l’année 2011 a été une bonne année », avance Yvan Ambeault. Selon lui, 2012 s’annonce bien à condition que la situation américaine n’empire pas. « L’activité minière nous aide beaucoup et le Plan Nord ne peut pas nous faire de mal », ajoute-t-il.

Sans gros contrats de production de masques à gaz pour le moment, le vice-président et directeur des opérations affirme toutefois avoir de bonnes attentes par rapport à la future production.

Un nouveau siège social

Airboss-Défense déménagera aussi son siège social dans un nouveau bâtiment à Bromont. La nouvelle construction comprendra aussi un centre de recherche et de développement et emploiera une quinzaine de personnes.

« Nous avons choisi Bromont, car cette municipalité se situe entre notre usine d’Acton Vale et celle du Vermont. Aussi, la population de Bromont est plus bilingue qu’à d’autres endroits et elle répond plus à nos besoins, car elle est plus technique », a avancé le président d’Airboss-Défense, M. Laurie.

image