15 janvier 2015
Alex Nevsky : toucher le sommet
Par: Amilie Chalifoux
Alex Nevsky lors de son passage au Centre des arts Juliette-Lassonde à l’occasion du ­spectacle Artistes en vitrine, en octobre.Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Alex Nevsky lors de son passage au Centre des arts Juliette-Lassonde à l’occasion du ­spectacle Artistes en vitrine, en octobre.Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le succès d’

Publicité
Activer le son

Son premier album De lune à l’aube, ­malgré une belle réception du public n’a pas connu la visibilité espérée. Ce premier opus a d’ailleurs été vendu à 7 000 exemplaires, alors que son dernier album a connu des ventes de plus de 21 000 exemplaires.

Il faut dire que l’artiste a pris de la ­maturité et de l’assurance depuis son ­premier album. « Je n’étais pas aussi ­sérieux lors de ma première tournée, ­raconte Alex Nevsky en entrevue avec LE COURRIER. Je pensais surtout à m’amuser et me souciais peu de savoir si le public appréciait mes performances. »

« J’ai changé depuis ce temps, poursuit le chanteur. J’essaie de créer un moment unique lorsque je suis sur scène. C’est ­important pour moi. Si je n’ai pas ­l’impression que tout le monde embarque durant un spectacle, c’est signe que j’ai échoué et que mes performances doivent être meilleures. »

Le souci du travail est évident et porte ses fruits. La tournée pour son deuxième spectacle va bon train. L’auteur-­compositeur-interprète s’arrêtera ­d’ailleurs sous peu à Saint-Hyacinthe pour présenter Himalaya mon amour une première fois. « Je suis fier de ce spectacle. Les gens pourront voir ce que j’ai imaginé quand j’ai créé mes chansons. Je voulais un ­album qui se transpose bien sur scène et qui offre un voyage au niveau de ­l’instrumentalisation et des sens. »Une incursion dans l’imaginaire de ­celui qui est parti en voyage à la recherche d’inspiration. Une démarche artistique qui lui aura été de toute évidence ­bénéfique puisqu’il compte répéter ­l’expérience pour son prochain album.Alex Nevsky présentera le spectacle ­

« Je suis fier de ce spectacle. Les gens pourront voir ce que j’ai imaginé quand j’ai créé mes chansons. Je voulais un ­album qui se transpose bien sur scène et qui offre un voyage au niveau de ­l’instrumentalisation et des sens. »

Une incursion dans l’imaginaire de ­celui qui est parti en voyage à la recherche d’inspiration. Une démarche artistique qui lui aura été de toute évidence ­bénéfique puisqu’il compte répéter ­l’expérience pour son prochain album.

Alex Nevsky présentera le spectacle ­Himalaya mon amour le 23 janvier au Centre des arts Juliette-Lassonde, à 20 h 30.

image