16 mai 2019
Carte blanche
Allaboy Saint-Jude!
Par: Christian Vanasse
publicité

Très fier que la municipalité de Saint-Jude ait récemment signé la Déclaration d’Urgence Climatique (DUC). Comme 365 autres municipalités du Québec, représentant presque 6 millions de personnes, les élus Rochvillois se sont engagés à reconnaître la situation et à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour quitter la préhistoire des énergies fossiles et arriver (enfin!) au 21e siècle.

Parce que, pour résumer, le plus grand défi de notre époque sera… d’être de notre époque. Ou pour faire encore plus court, juste « être ». Même pas sauver la planète, non, juste y survivre comme espèce. Comme être humain, je dirais que c’est un objectif assez fondamental.

Les élus de Saint-Jude ont ainsi reconnu l’urgence de la situation. Oh, à elle seule une petite municipalité de 1200 personnes ne changera pas grand-chose, leurs pouvoirs comme leurs moyens sont limités et, pourtant, ils envoient un signal fort. Ils s’engagent à ce que TOUTES leurs décisions et actions futures soient conséquentes avec leur signature. Ça veut dire avoir une vision pour les prochaines générations, pas pour les prochaines élections.

Saint-Hyacinthe? « Trop pessimiste », a dit froidement le maire Corbeil pour refuser de signer la DUC. « On gère des urgences chaque semaine », de renchérir le conseiller Bousquet en évoquant le déneigement, les déchets, etc. Misère. Depuis quand nos élus conduisent les souffleuses pis les camions à ordures? On leur demande juste d’avoir un peu de vision, d’élévation, de prendre conscience, comme leurs citoyens l’ont fait, de l’urgence de la situation et de leur assurer qu’ils agissent dans le bon sens. Qu’ils font partie de la solution. Qu’ils sont inspirés ET inspirants. Ce qui est pessimiste, ce sont ces politiciens qui trouvent des excuses pour se contenter de faire le minimum.

image