28 décembre 2017
ALUS Montérégie investit 54 700 $ dans 14 fermes de la région
Par: Le Courrier
Michaël Poirier, responsable projets spéciaux et planification de production chez Soleno, Amélie De La Durantaye (Ferme Luc Lussier), Christian St-Jacques, président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie, et Lynn Bishop, directrice des opérations chez ALUS Canada, et Claire Samson, députée d’Iberville.

Michaël Poirier, responsable projets spéciaux et planification de production chez Soleno, Amélie De La Durantaye (Ferme Luc Lussier), Christian St-Jacques, président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie, et Lynn Bishop, directrice des opérations chez ALUS Canada, et Claire Samson, députée d’Iberville.

Les aménagements réalisés dans le cadre du programme ALUS Montérégie sur près de 15 hectares de terres agricoles en 2017 ont permis d’améliorer considérablement l’environnement et la qualité de vie des citoyens.

Les impacts sont bien réels : réduction des odeurs, absorption des polluants dans l’air, réduction des pesticides, des nutriments et des sédiments dans l’eau ainsi qu’une cohabitation plus harmonieuse entre l’agriculture et la faune. Aujourd’hui, la Fédération de l’UPA de la Montérégie et ALUS Canada ont souligné ces efforts en s’engageant à remettre 10 943 $ par année, pour les cinq prochaines années, aux 14 fermes participantes au programme, pour un total de 54 700 $.

« L’environnement a toujours été l’une des priorités de l’UPA Montérégie. La terre est notre outil de travail et il existe bel et bien une étroite interrelation entre l’environnement et les agriculteurs. Nous constatons avec enthousiasme que le programme ALUS Montérégie suscite un réel engouement auprès de la communauté agricole puisqu’il a connu une hausse de 143 % dans la dernière année. Je remercie d’ailleurs les agriculteurs participants d’être aussi engagés dans la protection de l’environnement », a affirmé Christian St-Jacques, président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie et du comité ALUS Montérégie.

Les aménagements réalisés dans les MRC de Vaudreuil-Soulanges, du Haut-Richelieu, des Maskoutains, de Brome-Missisquoi et de Rouville comprennent des haies brise-vent, des reboisements de milieux humides, des bandes riveraines arbustives et des bandes riveraines élargies favorisant les pollinisateurs.

« ALUS Canada est très fière de sa présence au Québec et de son solide partenariat avec la Fédération de l’UPA de Montérégie. Nous avons investi près de 140 000 $ au cours des deux dernières années pour établir le programme ALUS Montérégie et contribuer au développement de 20,6 hectares de projets dans la région. Nous approfondirons davantage notre partenariat au cours des prochaines années en soutenant encore plus de projets ALUS en Montérégie. Notre objectif est d’aider les agriculteurs du Québec à produire des services écosystémiques qui profitent aux communautés et à la population », a indiqué Lynn Bishop, directrice des opérations d’ALUS Canada, une initiative de la famille Weston.

Candidatures recherchées

Les agriculteurs de la Montérégie intéressés à participer au programme en 2018 peuvent soumettre leur candidature à la Fédération de l’UPA de la Montérégie en remplissant le formulaire en ligne à www.upamonteregie.ca/ALUS.

image