21 août 2014
Améliorons nos méthodes de tri!
Par: Le Courrier
publicité

Par ailleurs, on peut tous améliorer nos méthodes de tri des matières recyclables afin de faciliter la gestion de celles-ci, au centre de tri. Voici quelques trucs qui pourront permettre d’améliorer la ­gestion des matières recyclables :

– Accumuler les sacs de plastique et les déposer dans un seul sac afin d’en faire une boule. On peut ainsi éviter que les sacs s’envolent lorsque le bac est vidé dans le camion. D’autre part, le centre de tri récupère plus de 25 tonnes de sacs par mois! Le fait de ramasser un sac ­contenant 50 sacs facilitera la ­manutention par les employés attitrés à cette tâche.

– Rincer les contenants de verre, de ­métal et de plastique. Un contenant, avec des restes de nourriture, peut passer deux semaines dans le bac de récupération avant d’être livré au centre de tri où il sera trié au cours des jours suivants. Les ­mauvaises odeurs auront ­malheureusement le temps de s’installer et les résidus de nourriture pourront­ ­également contaminer les autres ­matières recyclables, notamment le ­papier, réduisant du même coup l’effort de récupération. Un léger rinçage dans l’eau qui a déjà servi à laver la vaisselle est tellement simple…

– Enlever les bouchons et couvercles des contenants de plastique ou de vitre. Le bouchon ou le couvercle n’est généralement pas fabriqu�� avec la même matière que le contenant. Puisqu’on enleve les bouchons pour rincer le contenant, ­pourquoi les remettre?

– Retirer le journal et les dépliants ­publicitaires du publi-sac. Il faut se ­rappeler que le plastique et le papier journal ne sont pas dirigés vers le même ­recycleur. Le centre de tri reçoit des ­milliers de publi-sacs tous les jours et les employés doivent les vider de leur ­contenu pour séparer les matières. Individuellement, nous n’avons qu’un seul ­publi-sac à prendre en charge!

– De nombreux objets non recyclables sont reçus. Le plastique est la catégorie de matière où il y a le plus d’erreurs. Il existe une multitude de mélanges de plastique, mais seulement six catégories sont ­actuellement récupérées. Chercher le ­logo constitué de trois flèches en forme de triangle avec un numéro à l’intérieur variant de 1 à 7. Les catégories récupérées sont les #1, 2, 3, 4, 5 et 7. De plus, les meubles de PVC, les boyaux d’arrosage, le filage électrique, les résidus de bois ne doivent pas être déposés dans le bac de recyclage puisqu’ils seront redirigés vers l’enfouissement. Certaines de ces ­matières étant tout de même valorisables, il est préférable de les apporter à l’écocentre lorsqu’il y a une certaine valeur.

Grâce à votre collaboration, il sera facile d’améliorer la gestion de nos matières ­recyclables.

image