23 juillet 2015
Expo de Saint-Hyacinthe
Andie Duquette, rockeuse dans l’âme
Par: Sarah Daoust Braun
La chanteuse Andie Duquette sera en spectacle à l’Expo de Saint-Hyacinthe le samedi 1er août à 21 h.  Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La chanteuse Andie Duquette sera en spectacle à l’Expo de Saint-Hyacinthe le samedi 1er août à 21 h. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La chanteuse Andie Duquette, connue pour son passage à

Publicité
Activer le son

« On est en enregistrement tout l’été, on travaille super fort », indique Andie Duquette, visiblement fébrile quant à la sortie de son album, prévue pour le 16 octobre. Pour la réalisation et la composition des différentes pièces, la résidente de Saint-Hyacinthe a fait équipe avec son conjoint et gérant Bryan Lévesque et John Nathaniel, qui a déjà collaboré avec Marie-Mai.

« Les influences musicales sont très larges, alors on a autant des influences grunge que des influences des années 1980. Ça donne vraiment un son qui me ressemble beaucoup », explique-t-elle. On peut déjà entendre « On n’se dit pas qu’on s’aime » et « Pourquoi c’est toi », premiers extraits radio aux sonorités pop-rock efficaces et énergétiques, lancés l’hiver et le printemps passés.

Ce premier opus sera 100 % francophone confirme la principale intéressée, qui avoue se mettre un peu dans la peau d’un alter ego pour composer les paroles de ses chansons. « Les gens me demandent si je compose sur ce que je vis, mais pas toujours. Cela peut arriver, mais souvent c’est comme si je me créais un personnage. Je me mets dans la peau de mes amis, ou je m’inspire des choses qui me touchent, ou de trucs qui se passent. Ça peut être sur les réseaux sociaux », précise-t-elle.

Plus de 20 ans d’expérience

Malgré son jeune âge, Andie Duquette cumule plus de 20 années d’expérience dans le milieu artistique. Elle a débuté sa carrière à cinq ans avec un premier contrat pour la version canadienne de Sesame Street où elle a enregistré de nombreuses chansons.

« J’ai commencé à faire Sesame Street qui m’a amenée à faire La boîte à lunch, puis après Caillou. Toute mon enfance, j’ai fait les émissions pour enfants qu’il y avait ici. Ensuite, j’ai commencé à faire de la télévision, raconte-t-elle. Petit à petit, j’ai continué à suivre des cours de théâtre, de chant, de diction. » Après son secondaire, la chanteuse à la voix versatile a intégré des cover bands où elle a appris les bases du métier. Le groupe X-Equo lui a d’ailleurs permis de se produire entre autres en Chine. Avec son copain, elle a également formé SnowProof, un groupe de chansons originales en anglais dans le style de No Doubt, lors d’un séjour en République dominicaine.

Un passage inoubliable

Andie Duquette a dû mettre SnowProof sur la glace après sa participation en 2013 à la populaire émission La Voix à TVA qui lui a permis de se faire connaître du grand public. « Cela a vraiment été un cadeau du ciel de participer à cette émission-là. Je referais tout de la même manière, je participerais à nouveau n’importe quand, j’ai rencontré des gens extraordinaires, se remémore-t-elle. Cela donne aussi de la visibilité qui vaut très cher. C’est difficile maintenant de se démarquer, surtout dans mon cas où j’avais beaucoup d’expérience. »

C’est son interprétation de « Barracuda » de Heart aux auditions à l’aveugle qui a séduit son coach Marc Dupré, qui l’a ensuite invitée à prendre part à sa tournée des festivals les deux derniers étés. « Ça m’a permis de rester vivante auprès du public, parce que les saisons de La Voix arrivent une après l’autre et les gens ne se rappellent plus parfois qui tu es », remarque-t-elle en ajoutant qu’elle considère maintenant Marc Dupré comme un ami et un mentor.

C’est sur scène qu’Andie Duquette éprouve le plus de plaisir. Elle se dit prête à électriser le public de l’Expo de Saint-Hyacinthe où elle sera en spectacle le 1er août. « Je dis tout le temps que je suis comme le docteur Jekyll et M. Hyde. Tout le monde me dit que j’ai l’air toute petite, que j’ai l’air super jeune, mais quand j’arrive sur scène, c’est comme si je me transformais, je deviens comme une tigresse », lance avec aplomb la musicienne qui est loin d’avoir dit son dernier mot.

image