15 juillet 2021
André Beauregard vise la mairie de Saint-Hyacinthe
Par: Sarah-Eve Charland

André Beauregard briguera la mairie de Saint-Hyacinthe cet automne. Photothèque | Le Courrier ©

Le conseiller municipal sortant André Beauregard délaissera son siège de conseiller à la prochaine élection générale municipale, le 7 novembre, afin de briguer la mairie de Saint-Hyacinthe. Il en a confirmé la nouvelle au COURRIER. Sa candidature annonce donc une course à la mairie cet automne.
Publicité
Activer le son

Après avoir effectué trois mandats en tant que conseiller du district 5 Douville, M. Beauregard tente sa chance au poste de maire. Il affirme avoir pensé à se présenter depuis longtemps. C’est après avoir été interpellé par de nombreux citoyens, dit-il, qu’il a pris sa décision.

« J’ai commencé la formation de ma garde rapprochée qui sera constituée de collaborateurs de grande valeur. Je suis fier des réalisations des trois derniers conseils municipaux dont j’ai fait partie. Le bilan des réalisations des dernières années prouve hors de tout doute que la ville de Saint-Hyacinthe poursuit son développement qui fait l’envie de plusieurs autres villes comparables. […] Je désire poursuivre les réalisations en cours qui sont déjà sur nos planches à dessin en travaillant avec les conseillères et les conseillers qui seront élus démocratiquement par la population de Saint-Hyacinthe lors de la prochaine élection », affirme-t-il.

M. Beauregard affrontera la cheffe du parti Saint-Hyacinthe unie, Marijo Dermers, qui a présenté à ce jour 10 de ses candidats. Le candidat à la mairie ne souhaite pas commenter la candidature de son adversaire jugeant que les citoyens peuvent aisément le faire de leur plein gré. Mais chose certaine, il propose une candidature indépendante, sans parti politique. Et il ne compte pas appuyer, pour le moment, de candidat dans le district Douville.

« Ce n’était pas une option de former une équipe. Je fais de la politique municipale parce que j’aime le fait d’être indépendant. Dans mon quartier, je suis certain qu’il y aura d’autres candidatures. Peut-être qu’éventuellement, je pourrai me mouiller. »

Le candidat de la continuité

Des éléments de sa plateforme électorale commenceront à être dévoilés au mois d’août. Le conseiller se présente comme le candidat de la continuité. Vantant les réalisations des dernières années, il assure que la Ville de Saint-Hyacinthe se dirige dans la bonne direction.

« Je veux travailler pour la Ville de Saint-Hyacinthe. J’ai la Ville à cœur. Je pense que je suis rendu à cette étape-là. Je veux faire avancer les choses. Je veux avoir plus d’influence au conseil municipal, amener mes idées et poursuivre dans la bonne direction. La Ville de Saint-Hyacinthe est sur une bonne voie depuis plusieurs années. J’aime la direction dans laquelle on s’en va. Je veux continuer à faire bouger les choses. »

André Beauregard est coordonnateur aux Loisirs Douville depuis 1993. Au moment de déposer sa candidature officielle pour la mairie, il prendra un congé sans solde qui durera le temps de la campagne électorale. S’il est élu, il remettra sa démission afin d’assurer ses fonctions de maire à temps plein.

Le conseiller a siégé 12 ans au conseil. Il a remporté sa première élection en 2009 avec 74,9 % des voix. En 2013, il a été élu sans opposition. À l’élection suivante en 2017, il s’est positionné avec 81,32 % des voix. « Je me considère comme un petit gars de Douville qui est né en face du terrain de balle. Et qui s’est toujours impliqué dès sa jeunesse. Je me suis toujours un peu impliqué et intéressé à la politique », souligne-t-il.

Le maire sortant se réjouit d’une élection

Le maire sortant, Claude Corbeil, a préféré ne pas commenter les candidatures à la mairie avant la fermeture des mises en candidature, mais se réjouit de voir une campagne électorale se dessiner à Saint-Hyacinthe.

« Le 17 mai, lorsque j’ai annoncé que je me retirais, j’ai souhaité plusieurs candidatures parce que c’est un exercice démocratique important. Actuellement, il y a deux candidatures. Je trouve que c’est sain pour la démocratie. J’ai eu le plaisir de travailler avec M. Beauregard depuis 2013. C’est un excellent conseiller qui connaît bien la ville et qui a les qualités nécessaires pour aspirer au poste auquel il veut se présenter. C’est une belle nouvelle », affirme M. Corbeil.

image