20 avril 2017
MRC des Maskoutains
André Charron entre en fonction
Par: Benoît Lapierre
Le directeur général de la MRC des Maskoutains, Gabriel Michaud et celui qui lui a succédé officiellement le 18 avril, André Charron, étaient tous deux présents à la séance du conseil des maires du 12 avril. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le directeur général de la MRC des Maskoutains, Gabriel Michaud et celui qui lui a succédé officiellement le 18 avril, André Charron, étaient tous deux présents à la séance du conseil des maires du 12 avril. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Marquée par le départ de Gabriel Michaud et l’entrée en scène d’André Charron, qui luisuccède à la direction générale, la séance publique du conseil des maires du 12 avril s’est avérée un moment particulier dans l’histoire de la MRC des Maskoutains.

Les deux dg l’ont vécu ensemble, assis côte à côte, devant les élus. « C’est un soir spécial, le dernier soir de Gabriel Michaud et celui de l’arrivée de notre directeur général qui prendra larelève la semaine prochaine », a souligné la préfet, Francine Morin, en ouvrant la réunion.

Originaire de Saint-Hyacinthe, André Charron cumule 27 années d’expérience en gestion municipale. Il a notamment œuvré comme directeur général à La Présentation, Sainte-Sophie-des-Laurentides, Sainte-Marthe-sur-le-Lac et à la Ville de Chambly, où il avait été engagé en novembre 2016. C’est là qu’il se trouvait lorsqu’il a décidé de répondre à l’appel de candidatures lancé par la MRC des Maskoutains à l’annonce du départ à la retraite de Gabriel Michaud, après 16 ans à la direction générale.

Prenant la parole à la fin de la séance, M. Michaud a exprimé sa pleine confiance à l’endroit dunouveau directeur général. « Je suis certain qu’André continuera de faire avancer l’organisation, avec son propre style », a-t-il déclaré.

Il a également remercié les membres du conseil pour leur dévouement. « J’ai toujours été impressionné par l’assiduité des élus dans les comités, les commissions (…). Moi, mon défi quotidien, c’était de trouver la zone de confort de l’équipe. »

Dans un mot de la fin qu’elle a terminé sous les applaudissements, la préfet Morin a salué Gabriel Michaud pour tout ce qu’il incarnait à la barre de la MRC. « Merci pour votre professionnalisme et votre patience, pour votre détermination à mener les dossiers à bon port. On a souvent fait l’envie d’autres MRC, et c’est beaucoup grâce à vous. Vous avez fait preuve d’un amour de la MRC et de son territoire qui sortait de l’ordinaire. Merci pour tout ce que vous avez fait pour la MRC », a-t-elle conclu. 

image