7 juin 2012
André-Philippe Gagnon : des supplémentaires… et des surprises
Par: Le Courrier
L'imitateur André-Philippe Gagnon présentera le spectacle <em>André-Philippe Gagnon est un réseau social</em> le dimanche 10 juin au Centre des arts Juliette-Lassonde dès 20 h.

L'imitateur André-Philippe Gagnon présentera le spectacle André-Philippe Gagnon est un réseau social le dimanche 10 juin au Centre des arts Juliette-Lassonde dès 20 h.

L’été approche et les projets se bousculent pour André-Philippe Gagnon. Si la tournée du spectacle spécialement conçu pour le Québec André-Philippe Gagnon est un réseau social tirait à sa fin, des prestations jusqu’en 2013 se sont ajoutées. Il sera en supplémentaire le dimanche 10 juin au Centre des arts Juliette-Lassonde à 20 h.

publicité

Les projets vont bon train pour André-Philippe Gagnon. Des supplémentaires de son dernier spectacle s’ajoutent et, suivant de près l’actualité, ce dernier renouvelle le contenu des anciennes représentations qui ont été présentées depuis le début de la tournée québécoise, en juin 2011. Bien qu’il en soit à sa 3 e prestation au Centre des arts, les spectateurs auront encore droit à plusieurs surprises, affirme André-Philippe Gagnon.

« Comme on veut suivre l’actualité, on a apporté des modifications au spectacle. Le numéro d’ouverture a été remplacé par un nouveau et des personnages ont été ajoutés, de manière à ce que tout le monde ait des surprises, même ceux qui sont venus voir le spectacle en octobre dernier », précise l’imitateur.Toujours en collaboration avec son ami de longue date, Stéphane Laporte, à la scénarisation, une comédie musicale, inspirée par les travaux routiers, Cônemania ouvre le spectacle. Et des personnages, tels le maire Régis Labeaume, Mike Ward, Coeur de pirate, André Sauvé et Vincent Vallières, ont été ajoutés à la production.Pendant près de deux heures, l’imitateur interprètera une centaine de voix. La première partie sera davantage consacrée aux imitations parlées. Un segment sera consacré à l’actualité avec des sujets tels que le gaz de schiste et le printemps érable. Également, Gagnon interprètera un duo des plus improbables, conçu de Michael Jackson et de Philippe Katherine chantant La Banane, afin d’illustrer l’exploitation dont est victime le défunt roi de la pop.Toujours dans la première partie, un second segment sera consacré aux commentateurs sportifs, dont Jacques Demers, Jean Perron, Alain Chantelois et Serge Savard. Un peu plus représentative de la version du spectacle conçu pour la tournée nord-américaine The One Man Hit-Parade, la deuxième partie sera consacrée à l’histoire du rock, soit soixante ans en soixante minutes, mais présentée par Elvis Gratton, explique l’imitateur. « Les gens en ont pour leur argent avec cette partie du spectacle », ajoute-t-il en riant. Au cours de sa performance qui sera appuyée d’une panoplie d’effets spéciaux, André-Philippe Gagnon réservera également du temps pour l’interaction avec le public. En plus d’imiter de manière totalement improvisée la voix d’un spectateur dont le public jugera la performance, l’imitateur invitera une spectatrice à choisir la pièce de son choix sur un iPod géant qui sera installé sur scène.

image