20 avril 2017
Nouveau spectacle
Anne-Lune et l’estime de soi
Par: Olivier Dénommée
Anne-Lise Nadeau aime l’énergie des enfants à tous ses spectacles, mais a un faible pour la formule en salle, où les petits se laissent moins facilement distraire. Encore mieux à Juliette-Lassonde : « C’est comme si je retournais voir la famille quand je reviens ici », illustre la Maskoutaine qui travaillait au Centre des arts jusqu’au moment de se lancer à temps plein dans son projet.

Anne-Lise Nadeau aime l’énergie des enfants à tous ses spectacles, mais a un faible pour la formule en salle, où les petits se laissent moins facilement distraire. Encore mieux à Juliette-Lassonde : « C’est comme si je retournais voir la famille quand je reviens ici », illustre la Maskoutaine qui travaillait au Centre des arts jusqu’au moment de se lancer à temps plein dans son projet.

La pétillante Anne-Lise Nadeau est bien plus connue auprès des enfants sous son nom de scène Anne-Lune, qui parcourt le Québec et la francophonie canadienne depuis trois ans avec son spectacle Anne-Lune et le grand jeu Enviro-fruit. Plus déterminée que jamais à éduquer de façon ludique les enfants, la Maskoutaine proposera dès mai une toute nouvelle production.

Après la conscientisation à l’environnement pour les enfants de 2 à 8 ans, Anne-Lune souhaite maintenant rehausser l’estime de soi des enfants. C’est en fait une histoire personnelle qui a inspiré Anne-Lise Nadeau à prendre cette direction : « J’ai perdu mes cheveux à cause de la pelade et ma confiance en a pris un sacré coup », confie-t-elle en entrevue. Elle a plus tard réalisé que ce serait un thème parfait pour des enfants. « À peu près tout passe par la confiance en soi, comme la question de la délinquance ou de la consommation de drogue », estime la chanteuse et comédienne, qui porte généralement des perruques… mais accepte de plus en plus de se montrer le coco rasé en public! Elle a aussi parlé de sa condition particulière sur le blogue qu’elle tient sur son site.

Revue et améliorée

Après des dizaines et des dizaines de représentations à différents endroits, dans différents contextes et devant différents publics, Anne-Lune et son conjoint Jean-François Munger à la musique se sentent prêts à offrir un spectacle « qui bouge plus, qui fera encore plus danser et qui n’a aucun temps mort ». On espère atteindre un public encore plus large, allant de 2 à 10 ans. Le couple prend même une direction plus pop électronique dans le prochain spectacle, une musique énergique que quiconque écoutant moindrement la radio reconnaîtra. Un album doit justement paraître en même temps que le spectacle, juste à temps pour la saison des festivals. 

La prestation du 23 avril à Saint-Hyacinthe sera donc parmi les dernières de la tournée Anne-Lune et le grand jeu Enviro-fruit avant que la chanteuse se plonge dans le nouveau spectacle, dont le titre officiel n’avait pas encore été dévoilé. Il restera tout de même disponible sur commande, puisqu’il aborde des thèmes toujours pertinents en milieu scolaire. Son album, lui, demeure accessible via le site web d’Anne-Lune. La performance du dimanche 23 avril dans la Salle Desjardins du Centre des arts Juliette-Lassonde débute à 14 h 30 et durera 60 minutes. Arrivez tôt, comme la Médiathèque maskoutaine sera sur place une heure avant la représentation pour raconter des histoires en lien avec le spectacle. 

image