26 avril 2012
Concours québécois en entrepreneuriat
Année record pour la région maskoutaine
Par: Le Courrier
Sur la photo, les gagnants de la finale locale du concours québécois en entrepreneuriat sont entourés des gens du milieu politique et du développement commercial de la MRC des Maskoutains présents lors de cette soirée.

Sur la photo, les gagnants de la finale locale du concours québécois en entrepreneuriat sont entourés des gens du milieu politique et du développement commercial de la MRC des Maskoutains présents lors de cette soirée.

La Ville de Saint-Hyacinthe fait bonne figure au niveau entrepreneurial, tant au Québec qu’au Canada. Elle se retrouve dans le top 5 des villes les plus dynamiques à ce niveau au Québec cette année, alors qu’elle perce le top 20 au Canada selon des statistiques de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) .

C’est une donnée inspirante qu’a rappelée le maire Claude Bernier lors de l’annonce des gagnants de la finale locale du concours québécois en entrepreneuriat le 11 avril. Cette donnée s’est confirmée puisque la finale locale du concours comptait un nombre record de 18 finalistes. C’est huit de plus que l’an dernier.

L’entreprise Natur+l XTD et son président-directeur général, Stéphane Carrier, a remporté le 1 er prix de la soirée et représentera la MRC des Maskoutains dans la catégorie « Innovation technologique et technique » lors de la finale régionale de la Montérégie.Natur+l XTD est la première entreprise canadienne à utiliser la technologie de Pasteurisation par très haute pression hydrostatique (HPP), invention suédoise qui permet d’éliminer les bactéries pathogènes néfastes comme la Listeria et la Salmonella et d’éliminer les agents de conservation. Le procédé est exercé sur toutes sortes d’aliments, passant des viandes cuites au fromage, en passant par les fruits et les légumes.L’entreprise parvient à exercer tout ce travail simplement à l’aide d’eau, envoyée sous très hautes pressions contre les aliments. « L’avantage de cette façon de faire, outre l’élimination de bactéries et d’agents de conservation, est que le goût reste le même avant et après l’application du procédé », explique Stéphane Carrier. « De plus, même si les agents de conservation sont éliminés, la durée de vie des aliments devient beaucoup plus longue. C’est un procédé que vous allez commencer à voir de plus en plus en épicerie. »

Une belle vitrine

Après 14 ans d’existence, le concours québécois en entrepreneuriat est de plus en plus reconnu. La notoriété du concours a notamment permis une hausse des inscriptions cette année, selon Nathalie Delorme, agente de développement entrepreneurial du Centre local de développement Les Maskoutains (CLD). « C’est une belle visibilité pour les entreprises qui commencent, une visibilité qui est grandement utilisée et appréciée par les entrepreneurs », soutient-elle.

Une vitrine que Stéphane Carrier de Natur+l XTD espère exploiter au maximum. « En remportant un concours du genre, ça montre que ton projet est reconnu et apprécié par le jury. Ça donne une super bonne visibilité pour mon entreprise, et si je réussis à me rendre jusqu’à la finale nationale, ça devient encore plus grand. Ça pourrait permettre à Natur+l XTD de prendre beaucoup d’expansion », souligne Stéphane Carrier.

Autres récipiendaires locaux

Quatre autres entreprises maskoutaines ont reçu une invitation pour la finale régionale du concours québécois en entrepreneuriat. Le 2 e prix a été décerné à Kizis Plamondon pour l’entreprise de produits novateurs pour bébés et jeunes familles, Üzage. Peluch’Art, de Myriam Paquin, a mérité le 3 e prix de la soirée avec sa spécialité pour la vente de peluches et la tenue d’activités thématiques pour les enfants.

Tommy Cournoyer, de Peinture J.F. Beaudrault, a par ailleurs été élu par le jury pour se rendre à la finale nationale automatiquement afin de représenter la région dans la catégorie « Transmission d’entreprise ». Le dernier prix de la soirée, le prix Coup de coeur, a été remis à Johanne Dufresne pour la salle Théatre La Scène. Tous ces récipiendaires se partagent une bourse totale de 2 000 $ en plus de devenir membres de la Chambre de commerce et de l’industrie Les Maskoutains pour la prochaine année.La finale régionale du concours québécois en entrepreneuriat se déroulera du côté du Mont-Saint-Grégoire le 3 mai. Cette étape ultime en Montérégie déterminera qui représentera la région lors du Gala des Grands Prix nationaux Desjardins le 20 juin au Centre des Congrès de Québec.

image