21 mai 2015
Semaine québécoise de l’aphasie du 26 mai au 1er juin
Aphasie = la prison des mots
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

On parle de l’aphasie quand une personne a perdu partiellement ou totalement la capacité de communiquer, c’est-à-dire de parler, d’écrire, de calculer ou de comprendre un message écrit ou verbal.

Ce dommage résulte le plus souvent d’un AVC, d’un traumatisme crânien, d’un anévrisme ou d’un choc émotionnel. Il reste que c’est un handicap peu connu au Québec et qui pourtant peut toucher toutes les personnes adultes sans distinction d’âge. L’intelligence des personnes aphasiques n’est pas affectée, mais ces gens sont incapables de s’exprimer, de trouver les mots pour le dire et de répondre quand on leur parle. Vivre avec l’aphasie, c’est perdre un peu ou beaucoup de notre identité, c’est une blessure importante qu’on ne peut dissimuler dans notre monde social, ça constitue une atteinte majeure à notre besoin d’expression, ça affecte de façon drastique l’image que l’on veut projeter aux yeux des autres.

Au Québec chaque année, se sont environ 5 000 personnes qui deviennent aphasiques. Des hommes, des femmes et parfois des jeunes adultes qui sont victimes de cette déficience qui va modifier toute leur vie comme celle de leur entourage. L’aphasie reste un handicap bête et sournois, il a un effet dévastateur sur les personnes atteintes et leurs familles. C’est un problème de santé important dans notre société, une personne sur deux décèdera des suites d’un AVC.

N’oublions pas que l’Association des personnes aphasiques du Richelieu-Yamaska offre justement « sa voix » en cette semaine de sensibilisation à toutes ces personnes qui ne peuvent parler pour elles-mêmes. Espérons que l’information et la sensibilisation sur l’aphasie pourront peut-être permettre un jour que cette conséquence « quasi invisible » et méconnue soit plus largement supportée et accompagnée à travers la réadaptation et dans leur « nouvelle vie », après…!

Pour en savoir plus sur l’aphasie, communiquez avec l’association au 450 771-3333 poste 2685.

image