16 janvier 2020
Exceldor actionnaire majoritaire de Viandes Lacroix
Approbation rapide du Bureau de la concurrence
Par: Jean-Luc Lorry

L’usine de transformation de Viandes Lacroix, aujourd’hui détenu majoritairement par la coopérative Exceldor, est située dans le parc industriel Olivier-Chalifoux. Photothèque | Le Courrier ©

La coopérative Exceldor a obtenu rapidement l’aval du Bureau de la concurrence du Canada dans le cadre de son intention de devenir actionnaire majoritaire de Viandes Lacroix de Saint-Hyacinthe.

Publicité
Activer le son

Début avril 2019, Exceldor annonçait par voie de communiqué qu’elle prenait une participation majoritaire dans Les Viandes Lacroix.

La clôture de la transaction devait, au préalable, être autorisée par le Bureau de la concurrence.

« Le Bureau a conclu qu’il est peu probable que cette transaction ait pour effet d’empêcher ou de diminuer sensiblement la concurrence et a remis une lettre de non-intervention aux parties à la transaction en mai 2019 », a précisé Jean-Philippe Lepage, conseiller en communications au Bureau de la concurrence.

Située dans le parc industriel Olivier-Chalifoux, Viandes Lacroix est une entreprise spécialisée dans la fabrication de brochettes assaisonnées et de viande pour fondue chinoise.

La direction de Viandes Lacroix demeure entre les mains de Michaël et Maxime Lacroix qui dirigeaient cette entreprise familiale avant l’arrivée d’Exceldor au capital. Le montant de la participation financière d’Exceldor n’a pas été rendu public.

Cette usine de transformation emploie 425 travailleurs.

image