9 août 2012
Après Charest, Legault s’arrête à Saint-Hyacinthe
Par: Maxime Prévost Durand
François Legault s'est arrêté à l'Hôtel des Seigneurs le temps de présenter son candidat dans Saint-Hyacinthe, Pierre Schetagne.

François Legault s'est arrêté à l'Hôtel des Seigneurs le temps de présenter son candidat dans Saint-Hyacinthe, Pierre Schetagne.

Le chef de la Coalition avenir Québec était de pasage à Saint-Hyacinthe le 3 août du côté de l’Hôtel des Seigneurs. Même si la candidature de son cousin Pierre Schetagne avait été confirmée au COURRIER quelques jours plus tôt, François Legault tenait à venir présenter le candidat de Saint-Hyacinthe.

publicité

Cette journée a été probablement l’une des plus chargées pour M. Legault. En matinée, il avait présenté le Dr Gaétan Barrette à Terrebonne. Ensemble, ils assuraient que si la CAQ est élue le 4 septembre, chaque famille du Québec aura son médecin de famille d’ici un an. Toujours en matinée, on apprenait que l’agent officiel de la CAQ, Marc Deschamps, s’était retiré de ses fonctions.

Lors de son passage à Saint-Hyacinthe en milieu d’après-midi, il n’était plus question de tout cela, mis à part un bref rappel du projet de santé. Il n’en avait que pour son candidat vedette, son ami, son cousin.Le leader de la Coalition a vanté les connaissances de son protégé en matière agricole, lui qui a été nommé à la direction de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) il y a deux ans. « On est très bon en agriculture au Québec et à Saint-Hyacinthe, mais avec quelqu’un comme Pierre Schetagne, on pourrait être encore meilleur », de dire François Legault.Le fait que M. Legault et M. Schetagne travaillent ensemble n’est qu’une suite logique. Le chef de la CAQ l’avait intégré à son cabinet alors qu’il était ministre de l’Éducation, quelque temps après qu’ils aient tous deux travaillé au Groupe Transat, alors sous la gouverne de François Legault.

Appui d’un ex-péquiste

Un ex-député péquiste a profité de l’occasion pour donner ses encouragements à François Legault et au nouveau candidat caquiste dans la circonscription de Saint-Hyacinthe. Jacques Beauséjour, député d’Iberville durant deux mandats sous la gouverne de René Lévesque, a discuté brièvement avec M. Legault.Maintenant résident de Saint-Hyacinthe, M. Beauséjour a déclaré au chef de la CAQ que son parti était celui en lequel il croyait le plus présentement, malgré ses grandes expériences sous les couleurs péquistes. Des mots reçus avec beaucoup d’appréciation de la part de François Legault. « Vous savez M. Beauséjour, M. Lévesque est mon idole en politique. Je suis très flatté de recevoir de tels commentaires de la part de quelqu’un qui a eu la chance de travailler avec lui », a-t-il lancé avant de reprendre la route.

image