20 décembre 2018
Les visages de l’innovation
AriVac : expertise et innovation au service des vétérinaires
Par: Le Courrier

Maamar Achacha, directeur général d’AriVAc. Photo François Larivière | Le Courrier ©

AriVac est une entreprise spécialisée dans le développement de produits et de services pour améliorer la santé animale et la sécurité alimentaire. Entre autres, elle développe des tests de diagnostic ainsi que des produits pharmaceutiques et des vaccins pour animaux.

Publicité
Activer le son

Enfant, le directeur général, Maamar Achacha, voulait déjà être vétérinaire. Cet homme patient et volontaire, originaire d’Algérie, s’est donné les moyens de réaliser son rêve. Il y a 30 ans, après de brillantes études de doctorat et de postdoctorat en médecine vétérinaire, il travaille dans diverses compagnies de biotechnologies comme chercheur. Ses expériences passées sur le terrain lui permettent d’approfondir différentes compétences, et pas seulement dans le domaine scientifique. C’est ainsi qu’en 2003, il cofonde AriVac, dont il prend la direction en 2013.

Produits et services

AriVac est un laboratoire qui détecte les problèmes et procure les produits qui apportent la solution. L’entreprise propose des analyses pour diagnostic, fait de la recherche et du développement d’outils innovants en santé animale et agroalimentaire et, enfin, distribue et commercialise des produits pharmaceutiques destinés aux fermes et aux vétérinaires.

AriVac a ainsi mis au point le produit Altermate pour la synchronisation des chaleurs chez les truies, le seul produit canadien du genre disponible sur le marché pour les producteurs porcins. Grâce à l’expertise de l’équipe de M. Achacha, ce produit a acquis une grande crédibilité chez les éleveurs.

« Lab in Box »

La mission de l’équipe d’AriVac est aussi de développer et de commercialiser ses propres tests diagnostiques, utilisables par les vétérinaires directement sur le terrain, dans les fermes ou les élevages : le « Lab in Box ».

Précis et rapide, un seul test permet en 5 ou 10 minutes d’identifier la présence de cinq pathogènes responsables de problèmes digestifs, reproducteurs ou respiratoires chez l’animal. En raccourcissant les délais et en simplifiant la méthodologie par son système de bandelettes, AriVac révolutionne le diagnostic animal et agroalimentaire. En aidant les vétérinaires à avoir une réponse en quelques minutes, sur place, les produits AriVac permettent que l’animal reçoive plus vite le traitement adéquat et donc qu’une menace de contamination soit contrôlée, voire stoppée plus rapidement.

Comme de nouvelles souches de maladies apparaissent régulièrement, AriVac s’adapte à la demande, autant dans les diagnostics que dans les vaccins, afin de répondre le plus précisément possible aux besoins réels. Actuellement, l’équipe travaille sur un test rapide pour le diagnostic du SRRP, une affection mondiale touchant les porcs.

Un avenir prometteur et international

Compétitive et dynamique, AriVac veut devenir un point de référence et se démarquer sur la scène internationale. « Il reste du chemin à faire, souligne M. Achacha, mais la route est tracée. Nous allons la suivre pour accroître notre gamme de produits et faciliter la vie de notre clientèle que nous connaissons bien. » Le directeur général pense aussi agrandir son équipe dans la prochaine année.

Cet homme sincère, audacieux et ouvert sur le monde est convaincu que, lorsqu’on croit en une idée ou en un projet, il faut aller de l’avant malgré les obstacles. Ce sont des valeurs qu’il a transmises à ses enfants. « Je n’ai jamais pensé être entrepreneur. Je le suis devenu, car je n’avais pas le choix. J’ai côtoyé de nombreux présidents d’entreprise en tant que scientifique et j’ai appris énormément comme ça. Au Québec, tout est ouvert pour les gens curieux. »

Développement économique de la MRC des Maskoutains (DEM) présente Les visages de l’innovation, une série de portraits de femmes et d’hommes incarnant notre culture de l’innovation, à la tête d’entreprises avant-gardistes et créatives. Ainsi, la MRC veut faire connaître des entrepreneurs inspirants et stimuler la fibre entrepreneuriale dans la population.

Par Cécile Graillet

image