26 janvier 2017
Ameublement du centre de congrès 
Artopex et Lacasse prêts à soumissionner
Par: Jean-Luc Lorry
Artopex et Lacasse prêts à soumissionner

Artopex et Lacasse prêts à soumissionner

Grande salle de banquet du futur centre de congrès de Saint-Hyacinthe.  Photothèque | Le Courrier ©

Grande salle de banquet du futur centre de congrès de Saint-Hyacinthe. Photothèque | Le Courrier ©

Les entreprises Artopex de Granby et Groupe Lacasse de Saint-Pie déposeront chacune une soumission lorsque la Ville lancera un appel d’offres en vue de meubler le futur centre de congrès dont elle est propriétaire, a appris LE COURRIER. 

Publicité
Activer le son

« Au cours des prochaines semaines et mois, nous procéderons à quelques appels d’offres publics et sur invitation afin d’acheter les items nécessaires au bon fonctionnement du centre de congrès », indique Brigitte Massé, directrice des communications à la Ville.

La municipalité devra acquérir les équipements destinés à la restauration et acheter du mobilier comme des tables et des chaises qui seront utilisés par les congressistes.

Artopex et le Groupe Lacasse disposent d’une solide expérience dans la fabrication de meubles destinés aux secteurs commercial et institutionnel. 

« Le Groupe Lacasse est intéressé à participer à l’appel d’offres pour le mobilier du centre de congrès de Saint-Hyacinthe ainsi que pour le projet de l’hôtel Sheraton », confirme par courriel, Jean-François Roy, vice-président des ventes canadiennes du Groupe Lacasse.

Propriété des Centres d’achats Beauward, un hôtel Sheraton de 17 étages qui comptera 205 chambres sera intégré au centre de congrès. 

Le contrat d’ameublement du centre de congrès est également dans la mire d’Artopex. « Il est certain que nous allons soumissionner, mentionne Richard Cabana, représentant chez Artopex. Pour le moment, nous ne connaissons pas encore quelle sera l’ampleur du mobilier dont la Ville de Saint-Hyacinthe aura besoin. »

Artopex espère aussi être impliquée dans l’ameublement de l’hôtel Sheraton. L’une de ses filiales, l’entreprise Logiflex de Sherbrooke, dispose d’une division de mobilier d’hébergement.

image