5 janvier 2017
La rose
Au bye bye
Par: Le Courrier

Publicité
Activer le son

Impossible de résister à la tentation de revenir sur le bye bye télévisé annuel. Après avoir longtemps hésité entre lui accorder la rose ou le pissenlit, j’ai finalement opté pour le premier choix. Disons cependant qu’il m’aura fallu une deuxième écoute pour m’en convaincre. Cela dit, j’ai davantage souri que ri durant cette heure et 15 minutes de détente, même si certains numéros étaient un peu trop longs. Mention spéciale à Marc Labrèche et à Anne Dorval, toujours excellents. J’ai bien aimé les clins d’œil à Trump, aux vieux radoteux et même ceux répétitifs à la chanteuse et première dame Sophie Grégoire : Some people doubt, hhmmm… hu-mmmm…

image