3 mai 2018
Le pissenlit
Au nettoyage
Par: Le Courrier

publicité

Dans la nuit de lundi à mardi, j’ai été réveillé en sursaut, et plusieurs autres résidents de mon quartier également, par un vacarme assourdissant. Pendant un moment, j’ai pensé qu’une opération policière était en cours et qu’on procédait à l’évacuation des résidences du secteur. À mon grand étonnement, le coupable était le balai mécanique de la Ville de Saint-Hyacinthe! Cette pratique bruyante et nocturne n’est pas nouvelle, me dit-on, et se répète ailleurs dans les autres quartiers. Mais à quoi bon payer des cols bleus pour nettoyer les rues à 2 h ou 3 h du matin, alors qu’il y a davantage de voitures garées dans les rues de Douville qu’en plein jour? Tu parles d’une idée de génie toi…

image