5 avril 2012
Accès facile à des documents confidentiels
Aucune accusation contre le journaliste
Par: Le Courrier

Aucune accusation ne sera déposée contre le journaliste Éric Yvan Lemay, qui faisait l’objet d’une enquête de la Sûreté du Québec après avoir signé un reportage dans le Journal de Montréal sur l’accès facile aux documents confidentiels dans certains hôpitaux.

Parmi les centres hospitaliers cités dans le reportage, seul l’Hôpital Honoré-Mercier avait porté plainte à la police.

Cette semaine, M. Lemay aurait reçu un appel des enquêteurs l’informant qu’aucune accusation ne serait portée contre lui, rapporte le Journal de Montréal. C’est la Direction des poursuites criminelles et pénales (DPCP) qui a pris cette décision après un examen de la preuve. Le journaliste était soupçonné de vol de moins de 5 000 $ et de trafic de renseignements identifiants.Rappelons que le 15 mars, au petit matin, les enquêteurs avaient perquisitionné la résidence du journaliste sous les yeux de sa conjointe et de ses enfants. Le Journal de Montréal et la Fédération professionnelle des journalistes du Québec avaient dénoncé avec vigueur cette intervention des policiers, l’estimant abusive. Le Journal de Montréal a d’ailleurs déposé devant la Cour supérieure trois requêtes pour faire annuler les mandats de perquisition. -30-

image