20 septembre 2012
Authentique Steve Hill
Par: Le Courrier

Cela faisait douze ans que Steve Hill ne s’était pas consacré au blues, genre musical qui l’avait dévoilé au grand public. Avec Solo Recordings Volume 1, le bluesman effectue un retour aux sources au grand plaisir de ses admirateurs. De passage à Saint-Hyacinthe, il présentera ses plus récents albums, Solo Recordings Volume 1 et Whiplash Love, le jeudi 27 septembre au Centre des arts Juliette-Lassonde dès 20 h 30.

publicité

Au printemps 2011, Steve Hill a lancé son sixième album en carrière, Whiplash Love, sur lequel il exploite une palette de saveurs musicales essentiellement rock, mais aussi country, blues et même folk. À peine un an plus tard, au printemps 2012, il a lancé l’opus Solo Recordings Volume 1 sur lequel il renoue passionnément avec le blues.

« Cela me tentait de faire cet album. Il y a des salles de spectacle qui se prêtent mieux à des performances solos. J’ai donc décidé d’enregistrer un album, sans overdubs, et le retour au blues s’est naturellement imposé », explique Steve Hill.Et il s’agit de l’album le plus « brut et authentique » du chanteur originaire de Trois-Rivières. Enregistré live en studio, on retrouve Hill à la guitare, au chant, mais aussi au bass drum, hi-hat, et autres percussions.« C’était important pour moi d’enregistrer l’album d’un seul coup, à la fois la voix, la guitare et les percussions. Je voulais garder l’énergie du moment. Cela donne un son pur et brut », précise-t-il.Et cela a fait son effet parce qu’il s’agit de l’album de Hill qui s’est le mieux vendu jusqu’à maintenant! Preuve que le public attendait que le chanteur replonge dans les racines du blues.Mais le spectacle que présentera le chanteur ne se résume pas qu’au blues et qu’à un seul album. Avec la sortie de deux albums en moins d’un an, le spectacle que présentera Steve Hill variera du blues au rock et du country au folk.« Moi, c’est de la musique que je fais. Le rock vient du blues et du country. Ce sont trois genres musicaux qui se marient bien. Souvent, les gens veulent mettre une étiquette. Cela ne me dérange pas. Mais si j’ai envie de faire du blues, je fais du blues. Et si j’ai envie de faire du rock, je fais du rock », avance-t-il.Pendant la partie plus acoustique, Steve Hill présentera seul sur scène l’album Solo Recordings Volume 1. Et pendant la seconde, plus rock ‘n’ roll, il sera accompagné de son groupe The Majestiks et présentera l’album Whiplash Love ainsi que quelques chansons tirées des deux opus précédents.

image