23 mars 2017
Développement économique
Autre chapeau pour le conseiller Leclerc
Par: Jean-Luc Lorry
Le conseiller municipal, Alain Leclerc.   Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le conseiller municipal, Alain Leclerc. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le conseiller municipal Alain Leclerc est en phase de devenir, à titre d’élu, l’homme du développement économique dans la région.

Publicité
Activer le son

En plus de siéger au conseil d’administration de Saint-Hyacinthe Technopole, une corporation privée dont l’un des mandats est la gestion et le développement des parcs industriels de la Ville, M. Leclerc occupera le fauteuil réservé au maire de Saint-Hyacinthe à la Commission de développement économique et entrepreneurial de la MRC des Maskoutains.

Le maire Claude Corbeil avait le choix de céder sa place à Alain Leclerc ou à Donald Côté, deux conseillers spécialisés en économie. Finalement, le premier magistrat a désigné M. Leclerc pour des raisons de disponibilité. 

« Je souhaite me détacher des décisions qui se prennent autant à la Commision du développement économique qu’au conseil d’administration de Saint-Hyacinthe Technopole, un conseil sur lequel je n’ai jamais voulu siéger. Je ne veux pas être en porte-à-faux », indique en entrevue au COURRIER Claude Corbeil.

La volonté du maire d’être remplacé à cette commission par un autre élu désigné par la Ville a fait l’objet d’une résolution adoptée au conseil des maires de la MRC des Maskoutains le 8 février.

Cette décision de Claude Corbeil contraste avec la façon de procéder de l’ancien maire, Claude Bernier, qui occupait simultanément les fonctions de président du CLD Les Maskoutains (devenu DEM) et de la Cité de la biotechnologie (intégrée aujourd’hui à Saint-Hyacinthe Technopole).

Alain Leclerc se dit parfaitement à l’aise dans son nouveau mandat. « Ma présence à cette commission me permettra de participer au développement économique de la MRC excluant la Ville de Saint-Hyacinthe qui elle, voit à son développement économique par l’entremise de Saint-Hyacinthe Technopole », considère M. Leclerc.

« Avec la participation de tous les membres de la commission, nous pourrons faire des recommandations au conseil des maires », poursuit-il.

Mise sur pied en 2015, la Commission de développement économique est un comité consultatif dont le mandat est de conseiller, d’aviser et de formuler des recommandations au conseil des maires. Ce comité est actuellement constitué de 13 membres.

Présentation de DEM

Le 13 février, le directeur associé de DEM, Charles Fillion, et le directeur général de la MRC des Maskoutains, Gabriel Michaud, se sont présentés au comité plénier qui rassemble à huis clos les élus et la direction générale de la Ville. 

Les deux hommes étaient attendus pour expliquer comment leur organisme investit les fonds qui y sont gérés et pour dresser un bilan de DEM, fondé en juin 2015.

« Cette visite fut très pertinente et appréciée par l’ensemble du conseil municipal, indique Brigitte Massé, directrice des communications à la Ville de Saint-Hyacinthe. Cette rencontre a permis aux responsables de DEM d’expliquer aux élus leurs activités tenues la dernière année et aussi de présenter leurs défis à venir et les enjeux. »

Du côté de DEM, on s’est dit satisfait de cette présentation qui clôt la tournée de l’organisme auprès des municipalités de la MRC.

image