31 mai 2018
Le pissenlit
Aux policiers
Par: Le Courrier

Je comprends que deux corps policiers peuvent être impliqués dans l’enquête visant le pompier maskoutain Martin Bienvenue, mais je m’explique mal comment il se fait qu’ils aient effectué deux perquisitions séparées à 24 h d’intervalle au même endroit, dont l’une après la médiatisation de l’affaire et une dizaine de jours après la fuite du principal suspect. Ne devraient-ils pas unir leurs forces?

image