11 mars 2021
La rose
Aux tenaces
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

La pandémie a eu des impacts forts et parfois insoupçonnés sur à peu près tout le monde et dans toutes les sphères d’activités. Nous avons subi et enduré bien des choses et des privations depuis un an, dans un désir de passer au travers sans trop de séquelles. Pas tant par docilité face aux demandes du gouvernement ou de la santé publique, que par respect de l’autorité et surtout respect de notre prochain et de ceux que nous chérissons. Nos parents, nos grands-parents et nos enfants. À l’heure de la vaccination de masse, il faut certes se réjouir du retour des beaux jours. Mais il ne faut pas baisser la garde d’ici là. Ce serait trop irresponsable si près du but.

image