17 novembre 2011
Belle histoire
Par: Le Courrier

1998 et son verglas. Il refait surface aujourd’hui pour rappeler qu’il aura laissé derrière lui son lot de difficultés et de déchirures et en même temps resserré des liens, créé des amitiés, de la compassion, de la débrouillardise et de l’entraide.

1998 et son verglas. Il refait surface aujourd’hui pour rappeler qu’il aura laissé derrière lui son lot de difficultés et de déchirures et en même temps resserré des liens, créé des amitiés, de la compassion, de la débrouillardise et de l’entraide.

Il aura fait germer, dans la tête de Thérèse et Madeleine Jodoin la merveilleuse idée de faire de la récupération de matériaux laissés pour compte tout au long des rues. Plutôt inusité, original et avant-gardiste. Dans leur sous-sol, entourées de bois, de peinture, de tissus, de cordes, de fils, elles commencent à bricoler des objets hétéroclites, tous plus beaux les uns que les autres, en utilisant tout ce qui leur tombe sous la main. Leur priorité, ne rien acheter. Les mains habiles et agiles, elles manient avec dextérité scies, ciseaux, pinceaux, aiguilles. Au gré des jours, sans faire de bruit, dans leur petit jardin secret, elles laissent leur imagination et leurs souvenirs d’antan les guider. Et de là est né « Légendes et traditions de Noël ». Les soeurs Jodoin, femmes de racines profondes, font revivre ou connaître des traditions oubliées ou inconnues et exposent le fruit de leur bricolage. Tout est vendu et elles remettent leurs recettes à la Maison de la Famille. Un alliage de coeur et de générosité. Et la belle histoire continue. L’an passé, elles ont récidivé et tenu salon à Mont Saint-Hilaire. Sensibles aux difficultés que vivent les Haïtiens, les soeurs Jodoin remettent à une amie coopérante et bénévole, pour la construction d’une maisonnette, la somme de 2 000 $. Madeleine et son mari iront construire et surveiller les travaux à Grand Goave. Le bricolage suit son cours et pour la même cause, fin novembre, le Séminaire de Saint-Hyacinthe ouvre ses portes à « Légendes et traditions ». Créatrices, écologiques, discrètes, charitables… les soeurs Jodoin, un bel exemple à suivre. -30-

image