11 août 2016
Bernard Barré rate ses premiers Jeux depuis 1996
Par: Maxime Prévost Durand

Pour la première fois depuis les Jeux olympiques d’Atlanta en 1996, Bernard Barré n’est pas l’analyste olympique de boxe sur les chaines québécoises cette année. En raison d’un contrat d’exclusivité avec la chaine TVA Sports, qui n’a pas obtenu les droits de diffusion des JO de Rio, le Maskoutain n’est pas au Brésil pour couvrir les activités du sport dont il est passionné.

Publicité
Activer le son

« Ça me fait un pincement au coeur c’est sûr parce que c’est tellement magique les Jeux. Quand j’étais aux Jeux, je me levais chaque matin et je me pinçais d’être là », avoue celui qui a fait ses débuts à la télé il y a 25 ans avec Radio-Canada.

En signant avec TVA Sports il y a deux ans, il était bien conscient qu’il raterait possiblement les Jeux de Rio. « J’en étais conscient, mais TVA me faisait tellement une belle offre. Je ne regrette pas ma décision. J’ai été analyste olympique au cours des 20 dernières années, j’ai fait cinq Jeux olympiques », résume-t-il.

Même s’il ne sera pas sur place, Bernard Barré assure qu’il suivra de près les boxeurs les plus intéressants. En regardant l’action à la maison, il pourra profiter de l’offre sportive incroyable des Jeux avec sa grande variété de sports. « Quand tu es là-bas, tu n’as pas le temps de voir d’autres choses. Ça va me permettre de regarder d’autres sports que juste la boxe », analyse-t-il. Il a aussi bon espoir de retrouver son titre d’analyste olympique en 2020 dans l’éventualité où TVA Sports réussirait à devenir l’un des diffuseurs pour les Jeux olympiques de Tokyo.

image