10 août 2017
180e édition de l’Expo
Bilan positif malgré une baisse d’achalandage
Par: Le Courrier
La présence de la formation musicale La Chicane en clôture de l’Expo a attiré de nombreux visiteurs. Sur la photo, le chanteur Boom Desjardins est accompagné par le bassiste Éric Maheu. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La présence de la formation musicale La Chicane en clôture de l’Expo a attiré de nombreux visiteurs. Sur la photo, le chanteur Boom Desjardins est accompagné par le bassiste Éric Maheu. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les visiteurs avaient la possibilité de rencontrer Alphonse Desjardins, interprété par un comédien, qui fonda en 1900 la première caisse populaire à Lévis.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les visiteurs avaient la possibilité de rencontrer Alphonse Desjardins, interprété par un comédien, qui fonda en 1900 la première caisse populaire à Lévis. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La présence de 25 manèges sur le site de l’Expo demeure un attrait pour les familles.   Photo François Larivière | Le Courrier ©

La présence de 25 manèges sur le site de l’Expo demeure un attrait pour les familles. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les participants aux tires de tracteurs sont loin de manquer d’imagination dans la conception de leur machine. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les participants aux tires de tracteurs sont loin de manquer d’imagination dans la conception de leur machine. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les organisateurs de l’Expo de Saint-Hyacinthe dressent un bilan positif de la 180e édition malgré une baisse de l’achalandage.

publicité

Cette année, le plus grand festival agricole du Québec a attiré 178 990 visiteurs, soit une diminution de la fréquentation de l’ordre de 12 % par rapport à l’an dernier. En 2016, l’organisation avait comptabilisé 201 816 festivaliers.
Cette baisse s’explique entre autres par la durée de l’Expo qui s’est tenue sur 10 jours au lieu de 11 les années précédentes.
« Nous sommes satisfaits des résultats malgré plusieurs alertes d’orages et des journées assez chaudes », a indiqué en entrevue au COURRIER, Gaston Doré, responsable des communications de l’Expo.
Selon lui, la programmation musicale représente un atout important pour le festival. Chaque soir, trois spectacles se tenaient sur trois scènes extérieures.
« Le spectacle de La Chicane s’est terminé vers 23 h 45 samedi alors que le site fermait à minuit. Ce fut une belle clôture pour notre 180e édition », a considéré M. Doré.
Le salon des races demeure un incontournable pour les familles qui visitent l’Expo. Pour cette édition, plus de 1600 animaux de la ferme étaient sur place.
« Plus de 100 animaux étaient regroupés dans la mini-ferme. La présence cette année d’une pouponnière fut très appréciée. Cette initiative a permis de vulgariser la nutrition animale », a mentionné Gaston Doré.
Support 81
Le responsable des communications de l’Expo se souviendra du mercredi 9 août.
Durant cette journée, Gaston Doré a dû répondre aux questions de nombreux médias concernant la présence d’un comptoir à vêtements de Support 81 Montréal, une entreprise affiliée aux Hells Angels.
« La page couverture du Journal de Montréal sur le sujet a été plus positive que négative pour nous. Cela a fait une publicité à l’Expo, a estimé Gaston Doré. Tout s’est passé très correctement avec cet exposant qui n’a exigé aucun remboursement. »
Le véhicule commercial de Support 81 avait dû quitter le site prématurément à la suite d’une intervention du ministre de l’Agriculture, Laurent Lessard.
Pour attirer davantage de monde l’an prochain, Gaston Doré compte mettre en relief dans les brochures diffusées par l’organisme, que l’Expo compte cinq pavillons climatisés et que le site est situé sur une surface asphaltée.

image