15 octobre 2015
Site de l’Expo
Blanchet prolongée, mais à quel prix?
Par: Benoit Lapierre
La Ville veut prolonger la rue Blanchet à travers le site de l’Expo, entre les avenues Beauparlant et Pagé, mais pas à n’importe quel prix. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La Ville veut prolonger la rue Blanchet à travers le site de l’Expo, entre les avenues Beauparlant et Pagé, mais pas à n’importe quel prix. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La rue Blanchet, qui permet d’accéder au site de l’Exposition agricole du côté ouest, doit être prolongée par la Ville de Saint-Hyacinthe jusqu’à son accès est, au bout de la rue Millet.

Publicité
Activer le son

Le contrat municipal pour la réalisation de ce projet, dont le coût approximatif avait été estimé à 127 500 $, aurait déjà été accordé n’eût été la surprise de taille qui attendait les représentants de la Ville au moment de l’ouverture des trois soumissions reçues.

Au lieu d’obtenir une brochette de prix proches de l’estimation, la Ville s’est ­retrouvée avec des propositions sept fois supérieures au budget. La plus basse ­soumission se chiffrait à 969 374 $ et la plus haute, à 997 000 $, a indiqué le ­directeur général de la Ville de Saint-Hyacinthe, Louis Bilodeau.

Devant cette situation inusitée, le conseil municipal, à sa séance publique du 5 octobre, a rejeté toutes les soumissions reçues et n’a accordé aucun contrat. Selon M. Bilodeau, un certain nombre de facteurs peuvent expliquer ce grand écart entre les prévisions et les soumissions reçues, dont le fait qu’à l’automne, les entrepreneurs s’affairent à compléter les projets déjà lancés et qu’ils sont moins intéressés par les chantiers tardifs. Il ­signale aussi que les soumissionnaires devaient composer avec des complications liées, par exemple, à la tenue du ­Suprême laitier durant le chantier. « La réalité, c’est que des travaux à l’automne, c’est plus difficile », a-t-il résumé.

La Ville entend compléter la rue ­Blanchet dans une emprise de rue qui se trouve dans l’axe de la rue Millet, laquelle a été allongée à l’été 2014 par l’ajout du tronçon compris entre les avenues Pratte et Pagé, à même une bande de terrain ­restée jusque-là à l’état de corridor vert. M. Bilodeau a annoncé que ce ­segment allait prendre, finalement, le nom de Blanchet. On se souviendra que la Société d’agriculture s’était opposée à ce que le nouvel accès au terrain de ­l’Exposition du côté de l’avenue Pratte porte aussi le nom Blanchet, mais sa ­position là-dessus a complètement ­changé, semble-t-il.

La nouvelle portion de Blanchet ­traversant le site de l’Exposition sera donc comprise entre les avenues ­Beauparlant et Pratte. « Il s’agira d’une voie à caractère privée en bonne partie », a signalé M. Bilodeau. Il a précisé que les travaux à venir comprennent ­l’installation de conduites d’égout ­sanitaire et pluvial, en prévision du ­remplacement d’une conduite d’égouts combinés (sanitaire et pluvial) qui se trouve dans l’axe de la rue Cartier et qui descend l’avenue Pratte jusqu’à la rivière. Un trottoir de deux mètres de largeur sera aménagé d’un côté de la rue, et une bordure de l’autre. Au centre de la chaussée, des surélévations en forme de plateaux faciliteront l’accès aux bâtiments de l’Expo.

« Nous allons maintenant revoir le devis et retourner en appel d’offres en ­prévision d’un chantier au printemps, pour que les travaux soient terminés avant l’Expo, » a conclu M. Bilodeau.

image