10 septembre 2020
Bloc québécois : le plan de relance s’en vient
Par: Le Courrier

Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Publicité
Activer le son

Le caucus du Bloc québécois (BQ) était de passage au Centre de congrès de Saint-Hyacinthe, mardi, pour mettre la touche finale à son plan de relance économique post-COVID. Le chef Yves-François Blanchet en a donné un bref aperçu en mentionnant qu’il souhaitait notamment « accorder une amnistie de huit mois » sur les pénalités et les intérêts sur les impôts 2020 qu’auront à payer la majorité des 8,7 millions de Canadiens – dont plus de 2 millions de Québécois – qui ont bénéficié de la Prestation canadienne d’urgence (PCU). Le reste du plan devrait être dévoilé au courant de la semaine prochaine, promet le chef. Le bref point de presse de M. Blanchet a aussi été l’occasion pour le BQ de rappeler qu’il est « prêt » à retourner en élection dès cet automne si le gouvernement libéral minoritaire de Justin Trudeau venait à tomber, mais qu’il espère que les Québécois prendront le temps d’apprendre à connaître le nouveau chef conservateur, Erin O’Toole, dont « les différences ne sont pas si importantes » par rapport au précédent chef, Andrew Scheer. Sur la photo, on reconnaît le chef du BQ, Yves-François Blanchet, et, en arrière-plan, le député de Saint-Hyacinthe-Bagot, Simon-Pierre Savard-Tremblay.

image