22 août 2013
Bock Équipements liquide ses biens
Par: Jean-Luc Lorry
Le propriétaire du Garage Pierre Lessard situé sur le boulevard Laframboise souhaite acquérir la bâtisse qui abritait le siège social de Bock Équipements.

Le propriétaire du Garage Pierre Lessard situé sur le boulevard Laframboise souhaite acquérir la bâtisse qui abritait le siège social de Bock Équipements.

Depuis plusieurs semaines, le syndic de faillite Raymond Chabot est aux commandes de Bock Équipements en vue de procéder à la liquidation judiciaire des biens de l’entreprise maskoutaine qui était spécialisée dans la vente et la réparation d’équipements lourds.

publicité

En avril, celle-ci avait déposé un avis d’intention de faire une proposition aux créanciers en vertu de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité. Selon le syndic, les dettes de Bock Équipements s’élevaient alors à 16,5 M$.

La requête pour autorisation d’une vente d’actifs déposée au palais de justice de Montréal, disponible en ligne, indique qu’en début d’année, les dirigeants de Bock Équipements souhaitaient se départir de leur entreprise.Cette décision avait été prise à la suite de « difficultés importantes dans sa relation avec CNH Canada (Case) », le géant mondial de machinerie agricole et d’engins de travaux publics avec lequel l’entreprise avait un contrat de concession.Fin mars, Case avait fait parvenir aux propriétaires (trois membres de la famille Bock de Montréal) un avis de fin de contrat de concession mettant ainsi un terme à une relation d’affaires de 56 ans. Rappelons qu’en décembre 2009, ils avaient mis la main sur les Équipements G. Comeau situés sur le boulevard Laframboise pour renommer la société Bock Équipements.En mai, le syndic avait reçu sept offres d’achat pour acquérir les biens meubles de Bock Équipements excluant ceux achetés auprès de Case et représentant une valeur de 10 M$. La proposition d’Équipement Longus a été retenue par le syndic. Cette société oeuvrant dans la vente d’équipements de construction de marque Case, New Holland et Kobelco gère deux centres de vente et de services situés à Laval et à Varennes.La transaction étant finalisée, Équipement Longus poursuivra les opérations des points de services de Saint-Laurent, Sherbrooke et Lévis. Seul celui de Saint-Hyacinthe qui était aussi le siège social de Bock Équipements n’intéresse pas le futur acquéreur.

Terrain contaminé

Le propriétaire du Garage Pierre Lessard, l’entreprise voisine des Équipements Bock, avait manifesté en mai son intérêt d’acheter la bâtisse.

« J’ai déposé une seconde offre d’achat à un coût inférieur après avoir appris que le terrain était contaminé en raison de la présence d’un ancien commerce de motoneiges. Je n’ai jamais été informé par le syndic de cette situation qui diminue le prix du terrain », déplore Claude Péloquin, propriétaire du Garage Pierre Lessard. Ce dernier ne souhaite pas défrayer les coûts de décontamination du terrain puisqu’il l’utilisera pour entreposer des remorques.Dans ce dossier complexe de liquidation, les principaux bailleurs de fonds sont la Banque Nationale qui détient une créance de 4,1 M$ et le principal fournisseur CNH Canada pour une somme de 10,1 M$. Le montant total des créances non garanties s’élève à 1,2 M $.Selon les documents du syndic, les actifs de Bock se composent d’équipements neufs (10,9 M$), d’équipements usagés (1,4 M$), de stocks de pièces (1,4 M$), d’outillages (389 000 $), de matériel roulant (315 000 $) et d’un portefeuille immobilier comprenant quatre bâtisses (3,9 M$).

image