11 juin 2015
Triathlon scolaire
Bois-Joli-Sacré-Coeur renouvellera l’expérience
Par: Maxime Prévost Durand
L’école Bois-Joli-Sacré-Coeur tiendra son deuxième triathlon scolaire le 19 juin. Photo François Larivière | Le Courrier

L’école Bois-Joli-Sacré-Coeur tiendra son deuxième triathlon scolaire le 19 juin. Photo François Larivière | Le Courrier

Après une première édition remplie de succès, l’école primaire Bois-Joli-­Sacré-Coeur organisera à nouveau un triathlon scolaire le 19 juin. Plus de 500 élèves de la 2

publicité

Malgré certaines inquiétudes lors la ­première édition, la recette semble avoir fait ses fait ses preuves. « Quand on l’a fait l’an dernier, on a dû répondre à beaucoup de questions de la part des enfants et des parents. Mais à la fin de l’activité, ils nous demandaient tous si on allait le refaire cette année », a soutenu François ­Lamothe-Michaud, professeur ­d’éducation physique à l’école Bois-Joli-Sacré-Coeur.

Lui et son collègue Nicolas Caron n’ont pas ménagé leurs efforts pour rendre ­l’expérience à la hauteur des ­compétitions provinciales, sans pour ­autant développer une rivalité entre les jeunes. « Les jeunes n’ont pas de puce sur eux, l’épreuve n’est pas chronométrée », a dit M. Lamothe-Michaud, pour qui le but de l’activité est de faire découvrir la ­discipline à ces élèves et leur donner le goût de bouger.

Comme dans toute école, l’une des ­missions de Bois-Joli-Sacré-Coeur est d’instruire les jeunes. « Instruire, ce n’est pas juste de ne pas faire d’erreurs de ­français, c’est aussi d’apprendre à prendre soin de soi », a ajouté la directrice adjointe de l’école, Marie-France ­Bouchard.

Ce triathlon scolaire s’inscrira dans la liste de 37 événements encadrés par Triathlon Québec en milieu scolaire ce printemps. L’organisation offrira du ­soutien technique afin de préparer ­l’activité et sera présente sur place le 19 juin.

L’école Bois-Joli-Sacré-Coeur pourra également compter sur l’appui du club Vo2Max de Saint-Hyacinthe et de la ­boutique Vertige. Le président de ­Vo2Max, Jonathan Robin, agira à titre de président d’honneur de l’activité.

Un circuit modifié

Le circuit a été quelque peu modifié cette année pour la portion cycliste de ­l’activité. Plutôt qu’un simple trajet dans le stationnement du Stade L.-P.-Gaucher, les élèves rouleront aussi sur quelques mètres des rues Beauparlant et Turcot, dont certaines portions seront fermées à la circulation.

Les élèves nageront dans un premier temps quelques longueurs au Centre aquatique Desjardins (50 m pour les 2e, 3e et 4e année et 100 m pour les 5e et 6e année), avant d’être amenés dans la zone de transition (les anciens terrains de tennis) pour monter sur leur vélo. Après quelques tours du circuit, pour une ­distance totale de 2 km, ils reviendront déposer leur bicyclette dans la zone de transition avant d’entamer le volet de course à pied, un parcours de 500 m dans le parc des Bois des Pins.

Ceux qui n’ont pas la possibilité ­d’amener un vélo pour l’activité pourront faire un parcours de duathlon, soit la course à pied et la nage dans ce cas-ci.

image