16 août 2012
Réembauché par les Flyers
Bourdon souhaite prendre plus de place
Par: Maxime Desroches
Le Maskoutain Marc-André Bourdon a signé une nouvelle entente de deux ans avec les Flyers de Philadelphie, l'équipe qui l'a repêché au troisième tour en 2009.

Le Maskoutain Marc-André Bourdon a signé une nouvelle entente de deux ans avec les Flyers de Philadelphie, l'équipe qui l'a repêché au troisième tour en 2009.

Le Maskoutain Marc-André Bourdon a apposé sa signature au bas d’un contrat de deux saisons avec les Flyers de Philadelphie, le 8 août. Le défenseur de 22 ans, qui était agent libre avec restrictions, pourrait empocher un total 1,225 M$ pour la durée de ce contrat à deux volets la première année, et à un volet la deuxième.

En entrevue avec LE COURRIER, l’arrière s’est dit soulagé d’en être venu à une entente avec l’organisation de la Pennsylvanie. « Pour les agents libres avec restrictions de catégorie 2, les ententes de plus d’une année sont plutôt rares. C’est une belle marque de confiance envers moi. J’espère leur montrer qu’ils ont fait le bon choix », affirme celui qui a inscrit quatre buts et trois mentions d’aide en 45 matchs à sa saison recrue.

Bien que l’impasse perdure entre les propriétaires d’équipes de la LNH et l’Association des joueurs, Bourdon dit se préparer comme il le ferait pour n’importe quelle autre saison. Il est par ailleurs complètement remis d’une blessure qu’il s’était infligée lors du tout début des séries éliminatoires, en avril.« Je suis motivé à avoir un impact plus grand dans les succès de l’équipe. L’an passé, c’était une saison d’adaptation. Je me contentais de ne pas mettre le club dans le trouble et de garder mon jeu simple. Cette fois, je serai plus à mon aise », fait-il valoir.Bourdon ne croit pas que sa place au sein de l’alignement soit acquise, malgré des blessures à Andrej Meszaros et Andreas Lilja, des défenseurs réguliers des Flyers en 2011-2012.« Je veux mériter mon temps de glace, pas seulement être dans la formation partante par défaut. C’est avec cette mentalité que je vais m’améliorer comme joueur. Ça commence par arriver au camp d’entraînement dans la meilleure des formes », conclut l’ancien des Gaulois du Collège Antoine-Girouard.

image