17 mai 2012
Bugère profite de la vigueur de l’industrie manufacturière
Par: Jean-Luc Lorry

L’implantation et l’agrandissement d’entreprises industrielles à Saint-Hyacinthe profitent à Construction Bugère, une société spécialisée dans la gestion de projets de construction à caractère commercial et industriel.

publicité

« Depuis le début de l’année, nous sommes engagés dans des projets totalisant presque 10 M$ », indique avec enthousiasme, Jean Dumas, directeur général et vice-président de Construction Bugère.

À Saint-Hyacinthe, l’entreprise poursuit la construction du nouveau centre de production de Quartz Nature, spécialisée dans la confection de manteaux d’hiver.Construction Bugère s’est vu également confier le mandat de réaménager Galenova et la Résidence funéraire Maska qui déménagera ses activités dans les anciens locaux de Desjardins à Douville.« Sur la centaine de soumissions que nous réalisons chaque année, nous décrochons entre sept et huit projets de construction », précise Jean Dumas. Ces soumissions représentent deux semaines de travail aux deux estimateurs employés à cette fin. « Nous venons de déposer notre offre pour la construction du centre communautaire Christ-Roi, un projet estimé à environ 1,2 M$ », mentionne M. Dumas.L’année 2011 fut également un bon cru pour Construction Bugère. L’entreprise installée sur la rue Bérard avait réalisé pour plus de 15 M$ de travaux de construction, de rénovation et d’agrandissement. Cette dernière a construit l’édifice qui abrite Industrie Gastronomique Cascajares, une entreprise espagnole spécialisée dans la fabrication de mets surgelés haut de gamme. Un projet de 2,6 M$.L’entreprise de construction s’était aussi vue confier le mandat de réaliser trois phases d’agrandissement pour le fabricant de yogourt Liberté pour un montant de 1,6 M$. L’an dernier, Construction Bugère avait obtenu le contrat du lot béton pour la construction de la future usine de régénération des huiles usées sur le site de Veolia à Saint-Hyacinthe. Un projet de 771 000 $ sur les 55 millions de dollars que représente le plus important chantier industriel à Saint-Hyacinthe.

image